L’AOP pour le cidre du Cotentin !

Publié le 27 juin 2018 à 9:38 Aujourd'hui | 471 vues

Bonne nouvelle. La Commission européenne a approuvé mardi 26 juin 2018 la demande d’inscription du cidre du Cotentin dans le registre des appellations d’origine protégées (AOP). Ce cidre élaboré à partir de pur jus de pommes à cidre est désormais protégé dans toute l’Union européenne.

Le cidre Cotentin avait décroché en octobre 2016 un classement en Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Non pasteurisé, non gazéifié et élaboré à partir de pur jus de pommes à cidre, cette boisson offre au nez « des arômes subtils où se retrouvent fréquemment des notes de beurre et d’herbe séchées », dit le cahier des charges. Pour rappel, l’AOC constitue une étape vers l’Appellation d’origine protégée (AOP) et permet une protection de la dénomination sur le territoire français, en attentant son enregistrement et sa protection au niveau européen. Deux ans plus tard, c’est désormais chose faite. « La Commission européenne a approuvé la demande d’inscription du « Cidre Cotentin » ainsi que la dénomination simplifiée de « Cotentin » dans le registre des appellations d’origine protégées (AOP) » a annoncé l’institution mardi 26 juin.

Un cidre produit depuis le XIIIe siècle

Pour obtenir l’AOP, un produit doit être entièrement fabriqué selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique. Le cidre Cotentin répond à ces critères. Il est produit dans la région du Cotentin, qui recouvre la moitié nord du département de la Manche en Normandie. Les pommes à cidre utilisées sont issues de variétés traditionnelles, récoltées dans des vergers locaux. Les vergers à cidre et la production de cette boisson se sont développés dans la région « dès le XIIIème siècle à la faveur de réglementations successives interdisant la bière puis le vin afin de réserver autant que possible les terres arables aux céréales. Des recueils mentionnent la réputation du Cidre du Cotentin dès le XVIème siècle ».

Voilà donc une bonne nouvelle. « Cette nouvelle appellation va rejoindre plus de 1425 appellations déjà protégées », précise la Commission européenne.

Lire aussi : IGP, AOP, Label Rouge : quelles différences ?

Marine VAUTRIN

Surprise

Notre-Dame de Paris : histoire de sa construction

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème