Le cornichon français fait peu à peu son retour

Publié le 15 juillet 2019 à 10:31 Jardin et potager | 459 vues

Ils avaient peu à peu quitté le territoire français et font désormais leur grand retour auprès de nos agriculteurs qui y voient un marché intéressant.

Personne ou presque ne savait qu’avant 2016, la culture du cornichon avait totalement quitté l’humus français. La plupart de ces cucurbitacées consommées en France étaient en effet produites en Inde jusque-là. Depuis 3 ans maintenant la marque de cornichons Reitzel s’est attelée à relocaliser la graine de ce condiment incontestablement apprécié des Français.

Alors que la marque commence tout d’abord par vendre l’honorable nombre de 112 000 bocaux en 2016, elle atteint les 600 000 en 2019 et compte avoisiner les 800 000 en 2019. Dans le secteur moribond qu’est l’agriculture française, ce nouveau marché représente une aubaine pour certains agriculteurs :  » Nous y voyons également un bon moyen de nous diversifier et de générer de nouveaux revenus sur nos fermes. De plus, le partenariat que propose Reitzel et l’entraide qui existe avec les autres producteurs sont rassurants  » explique Baptiste Lamelot, agriculteur partenaire à Vornay dans le Cher. 

Des cornichons respectueux de la terre

La composante du respect de la terre est centrale pour les 12 agriculteurs partenaires de la marque qui utilisent des méthodes agricoles traditionnelles comme le paillage contre les maladies lors de la période des semences, l’usage d’engrais organiques ou encore l’arrosage au goutte-à-goutte permettant d’économiser beaucoup d’eau et d’éviter que des champignons se multiplient dans les récoltes. Du fait de ces méthodes, la culture du cornichon made in France demeure aléatoire et s’adapte aux variations climatiques mais peut s’enorgueillir d’être entièrement naturelle. 

En plus de cette relance du cornichon cultivé en France, Reitzel a organisé une opération de communication de grande ampleur. La marque a distribué 3 500 kits de culture depuis le mai 2019 contenant un sachet de graine, trois palets de terre de coco, un sachet de graines de moutarde, un sachet d’estragon et un bocal. Pour soutenir la filière naissante du cornichon français, il est possible d’acheter pour 3 euros les kits. Les fonds provenant de ces ventes seront reversés à l’association des cornichonneurs Français qui rassemblent les producteurs de l’hexagone.

Martin Dawance

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème