Les français et leurs animaux de compagnie

Publié le 19 avril 2019 à 15:28 Aujourd'hui | 270 vues

Ipsos a publié un sondage sur la relation des Français à leurs animaux de compagnie. Les chiffres semblent montrer que les chiens et les chats sont plutôt en osmose avec leurs maîtres.

Réalisé fin mars 2019 auprès d’un panel d’environ mille propriétaires de chats et de chiens allant de 18 à 75 ans, l’étude rassemble plusieurs thématiques comme le lien émotionnel entre les propriétaires et leurs animaux, les départs en vacances, l’éducation, la santé et enfin les objets connectés à destination des animaux domestiques. Le sondage s’est par ailleurs attaché à mettre en évidence les différences liées aux chats et aux chiens dans leurs relations à leurs maîtres.

Déjà à l’origine, il apparaît clair que les chats sont plutôt issus d’un don par une tierce personne à 33 %, ou tout simplement trouvés pour 27 % d’entre eux. Pour les chiens, il s’agit plus d’un achat volontaire pour 69 % d’entre eux. Pour l’achat d’un chien, on compte en moyenne 664 euros contre 304 euros pour un chat. Les achats ne s’arrêtent pas là puisque bien souvent, les chats voient leur propriétaire les gâter d’accessoires à hauteur de 54 % d’entre eux tandis que les chiens se voient plutôt offrir des vêtements à 61 %, des vestes et des manteaux parfois bien utiles en hiver. On soupçonne toutefois que les maîtres achètent ces accoutrements pour partager des photos de leur animal sur les réseaux sociaux. Pauvre bête !

Les chats rancuniers

Sans grande surprise, les chats semblent avoir plus mauvais caractère que les chiens lors d’un départ en vacances du maître. Dans 67 % des cas, l’animal est laissé à la famille, et les chats chercheraient à se venger de ce qu’ils considèrent comme un abandon à 63 % contre 44 % des chiens. Les propriétaires de ces petites bêtes ne connaissent que trop bien leur courroux qui se matérialise souvent par des déjections sur la moquette. Nouvelle tendance chez les êtres très casaniers que sont nos félins, 20 % seraient en surpoids en 2019 contre 15 % en 2016. Les chiens globalement plus sportifs seraient 12 % dans ce cas. En même temps ces derniers sont également plus suivis médicalement. Pour preuve, les chats sont vaccinés chaque année à 64 % alors que les chiens le sont à 84 %.

Les heureux détenteurs de chats et de chiens semblent par ailleurs faire un pas dans le futur se disant très intéressés à 31 % par les balises GPS permettant de suivre son animal en temps réel. De même pour les litières qui analysent les selles des chats pour repérer les maladies et surveiller leur santé qui séduit 10 % des propriétaires.

Lien utile :
Ipsos

 

Martin Dawance

Surprise

Une semaine après la France, Loop arrive aux USA

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème