Une lettre d’amour de 1922 retrouvée sur un chantier

Publié le 8 septembre 2016 à 15:39 Pop culture | 1298 vues

Des ouvriers, qui travaillaient sur le chantier du projet immobilier de luxe du Wilson Plaza de Nice, ont trouvé dans une boîte de biscuits une lettre d’amour vieille de 94 ans.

 « Ernest chéri, je suis absolument désespérée. Je viens d’avoir une explication avec la directrice de la maison, elle me dit qu’elle sait absolument tout ce que j’ai fait. Mon amour aimé vient me secourir. Je te le demande de tout mon cœur. Je suis un corps sans âme parce que tu n’es pas là. Tu sais que je n’ai que toi n’est-ce pas ». Tels sont les mots d’Antoinette adressés à Ernest… en 1922.

Sur le chantier du projet immobilier de luxe du Wilson Plaza à Nice, l’ancien hôtel général des postes, des ouvriers ont fait une belle découverte. Dans un faux plafond du bâtiment, ils ont trouvé une vieille boîte de biscuits dans laquelle se trouvait cette lettre d’amour, raconte France 3 Côte d’Azur.

Des recherches lancées

Voilà donc près d’un siècle que cette missive était gardée précieusement. Qui sont Antoinette et Ernest ? Qu’en est-il devenu ? Ernest est-il venu la secourir ? L’histoire ne le dit pas mais les ouvriers du chantier comptent bien le savoir. La société a en effet contacté La Poste pour savoir qui habitait le bâtiment pour retrouver, qui sait, les descendants de ces deux amoureux pour leur restituer la lettre.

Marine VAUTRIN

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème