L’Orchestre national de Lille expérimente le premier concert smartphone

Publié le 18 janvier 2018 à 10:20 Pop culture | 710 vues

L’Orchestre de Lille va proposer un concert unique en son genre samedi 20 janvier 2018. Grâce à une application mobile baptisée Smartphony, les spectateurs pourront interagir avec le chef d’orchestre.

Le week-end est le moment idéal pour sortir. Cinéma, restaurant, musée… Les choix sont multiples. Mais cette fois, pourquoi ne pas miser sur un concert de musique classique ? Habituellement, ces spectacles sont synonymes de ringard ou de vieillot et attirent très souvent des passionnés. L’Orchestre national de Lille (ONL) a donc décidé de dépoussiérer le concept. En partenariat avec le CIC Nord Ouest, l’Orchestre national de la capitale des Flandres va expérimenter le tout premier concert smartphone au monde le 20 janvier prochain. Grâce à l’application Smartphony créée par la société Waigéo, les spectateurs pourront diriger l’orchestre sur des extraits du Sacre du Printemps de Stravinsky. C’est en tout cas l’idée surprenante qu’a eue le directeur de l’ONL et chef d’orchestre, Alexandre Bloch, qui travaille sur le projet depuis plus d’un an. Cependant attention, « il y aura le côté interactif oui, mais dans la dernière partie du concert nous ferons éteindre les portables pour montrer à ces personnes très connectées, pour qui tout va très vite, qu’il est aussi important de se déconnecter et d’être dans le réel de la musique, de ressentir le son », a-t-il précisé, et dont les propos ont été repris par plusieurs médias. La partie interactive devrait durer environ 45 minutes.

Le but de ce concept est d’attirer un public plus jeune et de rendre plus accessible et plus pédagogique ce genre de concert. D’ailleurs, l’Orchestre national de Lille compte réutiliser l’application pour d’autres concerts. Quant à l’entreprise Waigéo, elle « va nous accompagner pour les trois prochaines années pour le développement numérique de l’orchestre, avec une application plus générale », a indiqué François Bou, directeur général de l’ONL.

« Les spectateurs vont un peu devenir les chefs d’orchestre »

Pour interagir avec le maestro, rien de plus simple. Les spectateurs sont d’ores et déjà invités à télécharger l’application gratuite Smartphony et de créer un compte. Par la suite, ils arriveront sur une page avec six onglets, dont quatre jeux permettant d’interagir avec le chef d’orchestre. « L’idée de l’appli, c’est une série de 4-5 modules. Il y aura un quiz qui permettra d’intégrer une équipe ; collectivement, les spectateurs pourront agir sur le tempo de l’orchestre, le volume », a expliqué à La Voix du Nord Arnaud Montewis, directeur de Waigéo. « Les spectateurs vont un peu devenir les chefs d’orchestre de l’Orchestre national de Lille », a expliqué Alexandre Bloch à France Inter, précisant que toutes les informations transmises par l’application seront diffusées en temps réel sur un pupitre numérique afin qu’il puisse diriger l’orchestre avec « les informations que la globalité du public aura envoyées ». Cela permettra « de mieux comprendre et de découvrir les mécanismes de l’Orchestre, le rôle du chef d’orchestre et Les secrets de composition de Stravinsky à travers le Sacre du Printemps », peut-on lire sur l’application.

Attention, les jeux interactifs ne seront disponibles que le jour du concert. Si vous êtes de passage à Lille ou si vous habitez la ville, n’hésitez pas à y aller, il reste encore des places. Le prix d’un billet varie entre 5 et 50 €.

Marie Bascoulergue

Surprise

Opportunity : le crépuscule d’un demi-dieu de l’espace

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème