Moi(s) sans tabac : trente jours sans cigarette, chiche ?

Publié le 6 octobre 2016 à 16:31 Aujourd'hui | 779 vues

Le ministère de la Santé lance l’opération « Un moi(s) sans tabac ». L’objectif, inciter les personnes à arrêter de fumer pendant au moins trente jours, à partir du 1er novembre. 

Arrêter de fumer, ce n’est pas facile surtout lorsque l’on est un grand consommateur. Mais qu’en est-il si l’on essaye à plusieurs ? Pour inciter les fumeurs à se sevrer, le ministère de la Santé, en partenariat avec Santé publique France et l’Assurance maladie, lance une opération inédite en France, baptisée « Moi(s) sans tabac ». À partir du 1er novembre prochain, les Français sont invités à relever ensemble un challenge de taille : ne pas consommer une seule cigarette pendant trente jours. « Une initiative toujours gagnante, quand on sait qu’un mois sans tabac multiplie par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement, car après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritabilité) sont moins présents », explique le ministère de la santé.

Succès outre-Manche

L’opération s’inspire de « Stoptober », une campagne d’aide à l’arrêt du tabac, mise en place chaque octobre et qui rencontre un franc succès depuis son lancement en 2012. Dès la première année, les tentatives d’arrêt du tabac avaient augmenté de 50%. Quelque 350 000 fumeurs avaient tenté de relever le défi.

Pour inciter les fumeurs à participer, une campagne de communication sera lancée à partir du 10 octobre : spots publicitaires à la télévision et sur Internet, affiches dans les rues, sur les vitrines des pharmacies, etc. Un partenariat est également lancé avec l’émission « Plus Belle la Vie », diffusée chaque soir de la semaine sur France 3. Autant dire qu’il sera difficile d’échapper au « Moi(s) sans tabac ». Plus de 50 partenaires participeront à l’opération : acteurs publics, associations, médias, grandes entreprises.

Un kit gratuit

Chaque participant pourra s’inscrire au défi sur Tabac Info Service (via le site Internet www.tabac-info-service.fr, sur l’application mobile Tabac Info Service ou par téléphone au 39 89) afin de participer à l’opération. Il pourra notamment retirer gratuitement dans les pharmacies un kit d’aide à l’arrêt. Ce dernier comprendra, entre autres, une brochure de préparation, un agenda de 20 jours avec des conseils quotidiens, un disque pour calculer ses économies réalisées. Il pourra aussi s’appuyer sur l’application Tabac Info Service, « totalement repensée pour l’occasion », indique le ministère.

Le top départ du challenge sera donné le 1er novembre. Tout au long du mois, pour soutenir les participants, des événements seront organisés (consultations d’aide à l’arrêt, défis, sportifs) dans différents lieux partout en France : espaces collectifs, de loisirs, commerciaux, en entreprise. La campagne de communication se poursuivra à la radio, sur Internet et en affichage.

« Chaque année, le tabac tue 73 000 personnes en France. J’ai choisi de combattre ce fléau (…) Aujourd’hui, avec l’opération « Moi(s) sans tabac », nous franchissons une nouvelle étape : créer un mouvement collectif, fédérateur en nous adressant directement aux fumeurs. Plus d’1 fumeur sur 2 souhaite arrêter de fumer, « Moi(s) sans tabac » va les y aider », a déclaré Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème