Movember : un mois pour se faire pousser la moustache et faire des dons

Publié le 1 novembre 2019 à 10:13 Aujourd'hui | 409 vues

Depuis 2003, le mouvement Movember sensibilise aux cancers de la prostate, des testicules, et plus largement à la souffrance masculine et au suicide, par un biais décalé qui marche et qui fait parler. A vous maintenant de suivre le mouvement !

En novembre, cela devient presque une évidence : les hommes doivent se laisser pousser la moustache. Pourquoi ? Pour faire parler pardi ! Par ce moyen décalé, les créateurs australiens du mouvement désormais mondial ont voulu provoquer des questions, et permettre ainsi d’aborder les sujets pas drôles que sont les cancers de la prostate, des testicules, la santé mentale et la prévention du suicide chez les hommes.

Se faire pousser une moustache et inciter son entourage à le faire, c’est provoquer l’étonnement autour de soi et engager ainsi des discussions sur la raison de ce changement de look, et pourquoi pas in fine, faire un don.

1250 projets et plus de 5 millions de moustaches

Depuis leur début à Melbourne, les deux créateurs du mouvement ont su développer leur concept avec brio. Né dans un bar autour d’une bière, Movember affiche aujourd’hui des chiffres impressionnants, qui a même placé l’association à la 49è place des ONG dans le monde.

Ainsi, 1250 projets dans le monde autour de la santé des hommes ont pu être financés depuis 2003, grâce à la participation de plus de 5.5 millions de Mo Bros et Mo Sistas, comme s’appellent les membres participants. Car les femmes aussi peuvent soutenir le mouvement en participant financièrement ou physiquement via certains évènements, comme courir 60 km dans le mois.

Les Défis Movember

Résolument ludique, l’ONG invite quiconque à lancer des challenges, que ce soit entre amis, entre collègues, par entreprise ou même, nouveauté en France cette année, par ville. Nantes, Orléans, Poitiers ou Reims se sont ainsi lancé le défi d’être la ville qui récoltera le plus de dons.

Vous pouvez rejoindre un challenge, ou en proposer un nouveau aux organisateurs. Vous pourrez ensuite mesurer vos performances au niveau local, mais aussi mondial grâce au suivi des collectes de dons indiqués sur le site.

En 2018, l’animation des équipes de Movember a de la sorte permis de lever 65 millions de dollars.

Le guide la moustache

Attention, les règles d’une bonne moustache sont assez strictes et ne tolèrent pas la promiscuité avec une barbe ou un bouc par exemple. Il s’agit d’afficher une simple moustache, point barre ! Il conviendra ensuite de l’entretenir et de se comporter en vrai gentleman pendant le mois de novembre. Bien sûr, tous les prétextes seront bons pour parler du pourquoi de la moustache auprès de toutes les personnes croisées.

En terme de style, Movember a édité un guide que nous vous invitons à suivre selon votre propre style :

A vous de jouer maintenant !

Pour en savoir plus :
Movember
Les défis Movember

Hélène DESMAZURES

Surprise

Movember : un mois pour se faire pousser la moustache et faire des dons

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème