Noël : le foie gras sera au rendez-vous mais devrait coûter plus cher

Publié le 26 octobre 2017 à 11:11 Aujourd'hui | 578 vues

Le foie gras sera bien présent sur les tables des fêtes de fin d’année. Toutefois, les consommateurs devraient mettre un peu plus la main au porte-monnaie et surtout, s’y pendre à l’avance s’ils veulent en déguster.

Pourra-t-on déguster du foie gras à Noël ? Après le beurre, ce mets emblématique des fêtes de fin d’année pourrait aussi venir à manquer. En cause, les épisodes de grippe aviaire qui ont décimé les exploitations. En 2015, on comptait 37 millions de canards destinés à la production de foie gras. En 2017, le cheptel tricolore est passé à 23 millions de têtes, soit une chute de 38% en deux ans, précise Le Figaro. Quant aux producteurs hongrois et roumains, également touchés par le virus, ces derniers ne pourront malheureusement pas compenser la baisse de la production française.

 « Le choix sera très réduit »

Toutefois, le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog) se veut rassurant : il y en aura pour tout le monde, à condition de ne pas s’y prendre à la dernière minute. « Il ne faudra pas s’y prendre au dernier moment pour s’approvisionner car sinon le choix sera très réduit », explique Michel Fruchet, le président du Cifog au quotidien. Autre conséquence de cette raréfaction, le prix du foie gras devrait sensiblement augmenter cette année. « Cette hausse sera relativement indolore pour le consommateur final, puisqu’elle ne correspond qu’au surcoût de la biosécurité que nous mettons sur l’ensemble de la filière », a précisé Michel Fruchet au micro de RTL.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème