En Norvège, un restaurant sous-marin va voir le jour

Publié le 25 octobre 2017 à 12:32 Demain | 713 vues

Le tout premier restaurant sous-marin d’Europe ouvrira ses portes dans le sud de la Norvège. Imaginé par le cabinet d’architecture Snøhetta, cet établissement sera situé à cinq mètres de profondeur.

Dans une grotte, dans un igloo, perchés dans les arbres ou au pied d’une cascade… Les restaurants insolites ne manquent pas. Bientôt, les gastronomes avides de nouvelles expériences pourront dîner en compagnie des poissons, dans les eaux du village de Båly, dans le sud de la Norvège. Le cabinet d’architectes Snøhetta a dévoilé son nouveau projet baptisé « Under », un restaurant sous-marin situé à cinq mètres de profondeur. Celui-ci sera le premier établissement de ce type en Europe. Actuellement, il en existe un à Dubaï et aux Maldives.

Une expérience immersive

Ici, les convives pourront entre deux plats admirer la faune et la flore sous-marine à travers une immense baie vitrée de onze mètres de large fabriquée en acrylique. « À la manière d’un périscope sous-marin, la vitre massive offre une vue sur les fonds marins qui changent en fonction des saisons et des conditions climatiques », explique le cabinet sur son site. Dans ce restaurant atypique, les clients seront invités à un voyage. Ces derniers arriveront dans une entrée recouverte de chêne non traité d’origine locale. Celle-ci sera située en surface. Ils devront ensuite descendre au second niveau où se situera le bar à champagne. Ce palier, habillé de couleurs sobres pour rappeler le sable et les coquillages, marquera la transition entre le littoral et l’océan et sera lui aussi doté d’une vitre en acrylique. Enfin, les convives arriveront au troisième niveau, le restaurant. Sa décoration sera quant à elle « inspirée par la mer et ses récifs » et sera dans des tons bleus et vert foncé. Les clients pourront même sentir les embruns frais et salés sur leur visage lors de journées de mer agitée. Bref, l’expérience sera totale. Le restaurant se veut aussi pédagogique. Tout au long du parcours, les convives pourront découvrir l’histoire de la biodiversité marine et de la côte norvégienne.

Un « récif artificiel »

Pour résister à la pression et à la mer agitée, les murs en béton feront un mètre d’épaisseur. La structure se fondra également dans l’environnement. Sa surface sera laissée irrégulière afin de favoriser l’implantation de moules et autres mollusques. « À mesure que la population de mollusques augmentera, ce monolithe submergé deviendra un récif artificiel qui aura comme double fonction de filtrer la mer et d’accueillir une vie marine riche, attirée par des eaux purifiées », précie Snøhetta. Le bâtiment fera également office de centre de recherche. Les scientifiques pourront ici étudier la biologie marine et le comportement des poissons.

« Under » devrait ouvrir ses portes en mars 2019 et pourra accueillir jusqu’à 100 couverts. Une chose est sûre, ce restaurant devrait attirer beaucoup de curieux. Reste à connaître le nom du prochain chef. Sans nul doute, les produits de la mer devraient être à l’honneur.

Crédit photo : Snøhetta

 

Marine VAUTRIN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème