Gare aux offres d’emploi piégées

Publié le 4 juin 2017 à 10:30 Aujourd'hui | 784 vues

Chercher un emploi se révèle être une mission fastidieuse. Entre les offres d’emploi qui ne correspondent pas et les employeurs qui ne donnent jamais suite, il y a de quoi être déprimé. Pire : quand on tombe sur des annonces et qu’elles s’avèrent fausses. Voici quelques conseils pour les repérer. 

Parfois, certaines annonces proposent des emplois, des travaux lucratifs ou des activités rémunérées qui s’avèrent hypothétiques et qui ne donnent aucune garantie sérieuse, notamment sur la rémunération. Il est donc important d’être vigilant dans sa recherche d’emploi. Afin d’ éviter les mauvaises surprises, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)  a publié une fiche pratique dans laquelle elle indique les différents types d’offres frauduleuses et illégales.

Les ventes « à la boule de neige » et ventes pyramidales

Généralement, ces offres font état de gains importants. Mais pour obtenir cette rémunération alléchante, il faut effectuer des missions qui se révèlent difficiles voire impossibles à réaliser. Souvent, l’activité proposée implique une mise de fonds préalable, comme l’achat de matériel de démonstration, non mentionnée dans l’annonce. Comme l’explique la DGCCRF sur son site, ce type d’emploi peut aussi prendre la forme d’un système de parrainage. C’est-à-dire que les nouveaux adhérents sont incités à recruter des « filleuls », qui eux aussi peuvent par la suite parrainer d’autres personnes. Ce système qui repose sur une progression du nombre de recrutés arrive rapidement à saturation et ne profite qu’à une poignée de personnes.

La vente de guides ou de fichiers

Ici, il ne s’agit pas d’une offre d’emploi. L’objectif de l’annonce est tout autre. Elle essaie d’amener les demandeurs d’emploi à acquérir un guide ou une méthode pour gagner de l’argent ou à d’adhérer à un fichier ou à un annuaire en vue d’être potentiellement contacté par une entreprise. Elle offre aussi des formations ou des stages bidons et onéreux. Par ailleurs, souvent la somme d’argent demandée n’est pas précisée dans l’annonce. « Les activités indiquées dans les guides ou méthodes sont souvent peu réalistes, peu rémunératrices, voire totalement illusoires », note la répression des fraudes.

Les réseaux d’activités lucratives et les « chaînes d’argent »

Dans le concept des réseaux d’offres, les personnes recrutées se voient proposer des offres d’emploi souvent trompeuses. Ils doivent verser des droits d’entrée, souvent très chers, et fournir contre une rémunération des enveloppes adressées à de nouveaux « candidats-victimes ». Comme pour les ventes pyramidales, les chaînes d’argent sont certes attractives mais dangereuses. Dans ce cas, les candidats sont attirés par des promesses de gains importants. Ils doivent verser une certaine somme au préalable afin de s’inscrire sur une liste en vue de bénéficier de l’effet multiplicateur de la chaîne. Or le système ne profite qu’à son initiateur placé en tête de liste. Il est le seul à pouvoir tirer des bénéfices.

Les sanctions prévues par la loi

L’application de tels procédés en France est passible d’un emprisonnement de deux, voire plus, et d’une amende d’au moins 300 000 euros. À savoir que le montant de l’amende peut être porté à près de 10% du chiffre d’affaires. Le professionnel encoure également une interdiction d’exercer une activité commerciale par la suite.

Si vous tombez sur de telles annonces, n’hésitez pas à les signaler. Sur les sites de recrutements les modérateurs pourront les retirer, voire bloquer les futures offres frauduleuses de la personne ou la société. En cas de doute, vous pouvez vous renseigner auprès de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Mais aussi auprès de la direction départementale de la protection des populations ou la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations.

Alice Glaz

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème