Paris : un nid de frelons asiatiques découvert

Publié le 26 juillet 2016 à 11:00 Aujourd'hui | 955 vues

C’est officiel, le frelon asiatique est arrivé dans la capitale. Un nid de « Vespa velutina » a été découvert dans l’enceinte du Musée national d’histoire naturelle.

Le doute planait depuis quelques jours. Désormais, c’est confirmé. Le frelon asiatique « Vespa velutina » est officiellement entré à Paris. Le Musée national d’histoire naturelle (MNHN), situé dans le Ve arrondissement de la capitale, l’a confirmé suite à la découverte d’un nid la semaine dernière au-dessus de la fenêtre de la graineterie.

Apparu pour la première fois en 2004 dans le Lot-et-Garonne via des lots de poterie venus d’Asie, le frelon asiatique a donc fini par remonter jusqu’à la capitale. Toutefois, son arrivée à Paris n’est pas une surprise pour les spécialistes puisque l’insecte, «  était déjà installé dans la région francilienne depuis 2012, et fréquemment observé sur les ruchers depuis l’année dernière ». Mais « aucun nid n’avait été découvert dans la ville », indique le MNHN dans un article publié le 18 juillet sur le site de l’inventaire national du patrimoine naturel.

Un risque pour les apiculteurs

Celui trouvé confirme la rapidité dont ce frelon colonise l’Hexagone. Actuellement, plus de la moitié du territoire français serait concernée par l’invasion de cet insecte tueur d’abeilles. Une catastrophe pour les apiculteurs car il suffit de quelques individus pour détruire toute une ruche. Selon la mairie de Paris, la capitale compterait 700 ruches. Outre le bon miel qu’elles produisent, rappelons que les abeilles pollinisatrices sont essentielles à la survie de milliers de plantes. Les frelons asiatiques représentent un danger écologique.

Comment le reconnaître et comment faire si l’on voit un nid ?

Le frelon asiatique est brun avec une large bande orange sur l’abdomen et un liseré jaune sur le premier segment. Sa tête vue de face est orange, ses pattes sont jaunes aux extrémités et mesure entre 17 et 32 mm.

« La mairie de Paris prendra en charge les destructions des nids sur le domaine public (espaces municipaux, façades d’immeubles donnant sur rue…) », indique-t-on. Le Vespa velutina est sans risque pour l’homme, sauf si vous êtes allergique. Une piqûre n’est pas plus dangereuse que celles des abeilles et des guêpes. Cependant, si vous observez un nid, ne vous approchez surtout pas car l’insecte, lorsqu’il sent son nid en danger, peut devenir agressif. Il est conseillé de garder « une distance de sécurité de plus de 5m » et de ne pas essayer de le décrocher soi-même, « les pokéballs sont inefficaces », ironise le MNHN.

Contactez la Mairie de Paris au 39 75 ou écrivez un commentaire sur sa page dédiée à l’abeille domestique pour qu’elle l’enlève. « Si le nid est placé dans le domaine privé ou ailleurs en Île-de-France, vous pouvez contacter des référents de la FROSAIF, organisme qui prendra en charge le plan de lutte localement », conseille le MNHN. Et ajoute : « Mieux que Pokémon Go, partez à la recherche des nids de ce frelon et aidez-nous à améliorer notre inventaire en diffusant notre fiche d’identification et notre formulaire de signalement. »

 

Marine VAUTRIN

Surprise

Dites stop au harcèlement par SMS

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème