La parité homme / femme ? Pas avant 2186

Publié le 26 octobre 2016 à 12:55 Aujourd'hui | 855 vues

Comme chaque année, le Forum économique mondial réalise une étude sur l’égalité entre les hommes et les femmes. Le constat est alarmant, il faut attendre l’année 2186 pour que les écarts se comblent.

Dans son rapport annuel nommé Global Gender Gap, le Forum économique mondial alerte concernant la parité homme / femme. Jamais l’écart n’a semblé aussi important. C’est surtout en matière économique que le rapport inquiète. Les auteurs de l’étude indiquent : « le fossé entre les sexes est désormais de 59%. Le monde risque de gâcher un nombre alarmant de talents s’il n’agit pas rapidement pour réduire les inégalités ». Le rapport précise que si rien n’est fait en faveur d’une amélioration, ces inégalités peuvent « compromettre la croissance » et toutes autres «possibilités concrètes de développement ».

Pour élaborer ce rapport, le Forum économique mondial a mis en perspective les quatre points suivants : opportunités économiques, éducation, santé, représentation économique.

En matière de parité générale, qui prend en compte l’ensemble de ces domaines, les pays nordiques occupent fièrement les premières places. Sur le podium des bons élèves, on retrouve l’Islande, la Finlande et la Norvège.

Pour ne pas attendre les éventuelles améliorations prévues pour l’année 2186 et pour contester avec vigueur les inégalités salariales, de nombreuses femmes islandaises ont décidé de quitter leur travail à 14h38. Heure à laquelle, ces femmes ne sont plus payées comparativement aux hommes.

Mais qu’en est-il de la France ?

La France se classe 17ème et perd deux places par rapport à l’année 2015 avec un indice de 0,75 (1 étant l’indice correct prévu par le rapport). On se positionne ainsi devant l’Allemagne (13ème), mais devant le Royaume-Uni (20ème).

Si on peut se satisfaire en constatant que la France est le premier pays à réduire les inégalités dans les domaines de l’éducation et de la santé, il subsiste un point noir. En effet, la France occupe la 52ème position mondiale en matière d’égalité politique : 91 sénatrices sur 348 élus. 150 députées sur 577 élus à l’Assemblée Nationale, précise La Tribune.

En outre, la France est aussi en retard concernant l’égalité salariale pour le même emploi, alors que les femmes françaises travaillent plus que les hommes (405 minutes par jour contre 346). Sur ce point, la France est en adéquation avec la réalité des autres pays : « À l’échelle mondiale, les femmes gagnent en moyenne un peu plus la moitié du salaire que perçoivent les hommes, malgré de plus longues heures de travail, rémunérées comme non rémunérées ».

Rei Angjeli

Surprise

Zéro déchet : comment faire son démêlant maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème