Planter un arbre au lieu de payer les frais de scolarité, l’idée géniale d’une école indienne

Publié le 3 janvier 2017 à 17:56 Demain | 1678 vues

Dans l’État de Chhattisgarh, en Inde, une école primaire a eu une idée particulièrement innovante pour scolariser les enfants de familles pauvres. Au lieu de payer les frais de scolarité, elle demande aux parents de planter un arbre et de s’en occuper tout au long de l’année.

En Inde, nombreux sont encore les enfants à ne pas avoir accès à l’éducation, en particulier ceux issus de familles pauvres. Entre les frais de scolarité de plus en plus élevés, les livres et autres fournitures scolaires, le budget est considérable. L’école primaire Shiksha Kuteer, située dans la province indienne de Chhattisgarh, a elle trouvé un moyen original. Elle demande en effet aux parents de planter un arbre au lieu de payer les frais de scolarité. Allier protection de l’environnement et éducation, voilà donc l’initiative menée par l’établissement scolaire depuis son ouverture en juillet 2015, et rendue possible par un groupe de professionnels et hommes d’affaires locaux.

Prendre soin des arbres

Pour permettre d’envoyer leurs enfants sur les bancs de l’école, les parents ont donc pour mission de planter un arbre chez eux mais aussi de s’en occuper toute l’année. Et au cas où la jeune pousse vient à dépérir, ils ont l’obligation de la remplacer. Comme le rapporte Mr. Mondialisation, les arbres sont aujourd’hui plantés sur un terrain situé derrière l’école. « Jusqu’à présent, nous avons pu couvrir deux buttes entières avec tous les arbres que les parents veulent planter – des arbres fruitiers, à fleurs, ou autres », a indiqué l’école au site International Business Times India.

L’école, qui accueille désormais 35 élèves, a même pu se permettre d’augmenter ses « frais de scolarité ». Cette année, elle a en effet demandé aux parents de planter non pas un, mais trois arbres. L’un d’entre eux sera planté derrière l’école et les deux autres le seront dans une pépinière en cours d’installation. « Nous avons fourni aux parents les graines et le matériel pour les cultiver », a expliqué l’école au site.

Lutter contre la déforestation

L’initiative de cette école primaire s’inscrit également dans une autre démarche, celle de lutter contre la déforestation qui touche la région et plus largement tout le pays. L’Inde aurait vu sa superficie réduire de près de moitié au cours des siècles derniers. Le gouvernement a d’ailleurs pris le problème au sérieux et a mis en place des programmes de reboisement. Le 11 juillet dernier, l’Inde avait fait parler d’elle en plantant 50 millions d’arbres en l’espace de 24 heures, dans l’État de l’Uttar Pradesh (le plus peuplé et le plus pollué du pays). Pas moins de 800 000 personnes avaient participé à cet événement unique. « Le monde doit prendre conscience qu’un sérieux effort est nécessaire pour réduire le taux d’émission carbone afin de réduire les effets du changement climatique. L’Uttar Pradesh a fait un premier pas dans cette direction », avait déclaré Akhilesh Yadav, le chef de l’Uttar Pradesh, lors du rassemblement.

En Thaïlande, une initiative de ce type a aussi vu le jour. Dans une université privée de Bangkok, certains étudiants issus de familles agricoles peuvent payer une partie ou tous leurs frais de scolarité avec des grains de riz.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème