En plein désert, cette ferme fait pousser des tomates avec seulement du soleil et de l’eau de mer

Publié le 15 octobre 2016 à 11:00 Demain | 2334 vues

Dans le désert australien se trouve une ferme unique au monde. Sa particularité ? Elle fait pousser 17 000 tonnes de tomates par an en n’utilisant que la lumière du soleil et l’eau de mer.

En agriculture conventionnelle, pour faire pousser des légumes, il faut de l’eau et beaucoup d’énergies. Problème, ces ressources ne sont pas inépuisables. Une équipe internationale de scientifiques a donc trouvé la solution : ne plus les utiliser. Comment ? En n’utilisant rien d’autre que la lumière du soleil et l’eau de mer.

Après six années de recherches, ils ont ainsi créé Sundrop Farms. Et cerise sur le gâteau, cette ferme est située en plein désert, près de la ville de Port Augusta, dans le sud de l’Australie. Son rendement est aussi surprenant : 17 000 tonnes de tomates par an. Des tomates qui sont cultivées en hydroponie. « Une serre conventionnelle utilise des eaux souterraines pour l’irrigation, du gaz pour le chauffage et de l’électricité pour le refroidissement », expliquent les concepteurs sur leur site. « Une serre Sundrop transforme l’eau de mer et la lumière du soleil en énergie et en eau d’irrigation. Nous utilisons ensuite le dioxyde de carbone et des nutriments provenant de sources durables afin de maximiser la croissance des cultures », ajoutent-ils.

Concrètement, l’eau de mer provient du Golf Spencer, situé à deux kilomètres de la ferme. Elle est dessalée par une usine solaire qui en extrait le sel pour produire une eau douce, prête à irriguer les 180 000 plants de tomates. Ici, les pesticides sont bannis puisque les végétaux sont cultivés en intérieur, dans un site contrôlé. La ferme emploie aussi des « insectes prédateurs » pour lutter contre tous les parasites susceptibles de nuire aux cultures.

Tout fonctionne à l’énergie solaire

L’ensemble de la ferme tourne à l’énergie solaire. Elle est ici générée par un champ de 23 000 miroirs qui reflètent la lumière du soleil vers une tour centrale. Celle-ci alimente un générateur électrique. « Nous utilisons l’énergie du soleil pour produire de l’eau douce pour l’irrigation. Nous transformons cette énergie en électricité pour alimenter notre serre et chauffer et refroidir nos cultures. Notre ventilation utilise également l’eau de mer pour nettoyer et stériliser l’air afin de ne pas utiliser de pesticides », indique Sundrop Farms.

Ce nouveau procédé est porteur d’espoir. Les concepteurs sont enthousiastes : « Notre système prouve qu’il est possible de nourrir le monde avec des fruits et légumes frais sans abimer la terre. Sundrop est une révolution, dans le domaine de l’agriculture, qui va aider à inverser la tendance morose de la production inefficace et le réchauffement climatique. L’espoir d’un avenir meilleur pour tout le monde est notre objectif ! »

Les clients de la chaîne australienne de supermarchés Coles pourront déguster les tomates de la ferme Sundrop. Les deux entreprises ont signé un partenariat exclusif de dix ans.

Sundrop Farms a inauguré récemment sa ferme australienne. Deux autres fermes similaires ouvriront au Portugal et aux États-Unis dans le Tennessee. Le sultanat d’Oman, le Qatar et les Émirats Arabes Unis pourraient être les prochains.

Aveclogo_mip

Marine VAUTRIN

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème