Plus de 200 chefs d’entreprise soutiennent la transition écologique

Publié le 11 décembre 2017 à 14:14 Aujourd'hui | 1069 vues

Plus de 200 chefs d’entreprise ont signé un manifeste « en faveur d’une véritable transition écologique ». Cela fait suite à l’appel des 15 000 scientifiques du monde entier qui avaient, en novembre dernier, alerté l’opinion publique sur l’état de la planète.

Montée des eaux, réchauffement climatique, déforestation… Depuis plusieurs années, la planète ne cesse de se détériorer. Afin d’interpeller l’opinion publique sur son état, 15 364 scientifiques du monde entier ont cosigné une tribune dans la revue BioScience en novembre dernier. Selon eux, si rien n’est fait pour changer cette situation, il sera trop tard.

Un appel « entendu » par plus de 200 chefs d’entreprise. Ces derniers ont signé un manifeste « en faveur d’une véritable transition écologique ». Cette initiative a été lancée par Serge Papin, PDG de Système U, et François Lemarchand, fondateur de la chaîne de magasins Nature & Découvertes. « Nous sommes des acteurs de la nécessaire transition écologique. Nous transformons chaque jour nos entreprises pour leur permettre de se développer de telle sorte que nos décisions d’aujourd’hui n’hypothèquent pas l’avenir de la vie sur terre. […] Nous savons que sur ce sujet, nous n’en ferons jamais assez si cela ne devient pas aussi une priorité des politiques publiques », lit-on dans le manifeste publié sur le site osonsdemain.com. Parmi les signataires, Mathilde et Bertrand Thomas (Caudalie), Patrick Pergament (Petit Bateau), Arnaud Deschamps (Nespresso), Thierry Cotillard (Intermarché), Valérie Piacitelli (Biocoop) ou encore Patrick Dhennin (Norauto).

« Aller plus vite et plus loin »

Dans le manifeste, ces entreprises invitent le Président de la République Emmanuel Macron et son Premier ministre Édouard Philippe « à aller plus vite et plus loin ». Ensemble, elles s’engagent « en matière de transition énergétique », « dans la mise en œuvre d’un plan de transports décarbonés », « pour sauvegarder la biodiversité », « sur la question de notre alimentation et de nos pratiques agricoles » et « dans l’appréhension des questions de santé environnementale ». Selon les chefs d’entreprise, « la France a tout pour réussir cette transition » et cette démarche, qui « se veut constructive, […] nous concerne tous. Nous, nos clients, nos collaborateurs et nos enfants ».

Ce n’est pas la première fois que des grands groupes décident de s’engager pour le climat. À l’occasion du Sommet International sur le Climat qui se déroulera demain, huit entreprises devraient annoncer officiellement ce lundi 11 décembre la création du deuxième Fonds Carbone Livelihoods. Parmi elles, Crédit Agricole, Danone, Firmenich, Hermès, Michelin, SAP, Schneider Electric et Voyageurs du Monde. L’objectif est de lutter contre le réchauffement climatique « en restaurant les écosystèmes qui fournissent des ressources vitales à des populations parmi les plus vulnérables ». Au total, elles espèrent récolter un investissement de 100 millions d’euros.

Marie Bascoulergue

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème