Pokémon Go : quand les joueurs se mettent en danger

Publié le 21 juillet 2016 à 14:47 Pop culture | 1067 vues

Chute d’une falaise, chasse dans des champs de mines, accidents de voiture… Les incidents se multiplient à travers le monde depuis la sortie de Pokémon Go, ce jeu qui fait de plus en plus d’adeptes.

Alors que la sortie en France de Pokémon Go est imminente, le jeu suscite déjà la passion de millions de joueurs. Pour celles et ceux qui seraient passés à côté du phénomène, ce jeu se base sur la réalité augmentée et la géolocalisation. Le principe est simple, il faut attraper un maximum de Pokémon via son smartphone. Que ce soit dans un parc, dans la rue ou au bureau, tous les endroits sont bons pour remplir son Pokédex (le fameux répertoire des Pokémons), y compris dans les endroits inhabituels. Depuis quelques jours, il n’est plus rare de croiser des joueurs les yeux rivés sur leur smartphone, oubliant les principales règles de sécurité. Absorbés par le jeu, certains utilisateurs mettent en péril leur vie pour capturer des Pikachu, Bulbizarre ou autres créatures étranges.

Champs de mines

La Bosnie, tout comme de nombreux pays, est aussi touchée par le virus Pokémon Go. Sauf qu’ici, les chasseurs prennent de nombreux risques pour chasser les créatures imaginaires comme aller sur des champs de mines, dommages de la guerre intercommunautaire (1992-1995). Une situation qui inquiète. « Nous avons été informés que des utilisateurs de l’application Pokémon Go s’engagent dans les zones à risques pour attraper des Pokémon », a indiqué l’ONG Posavina bez mina (Posavina sans les mines) dans un message publié sur son compte Facebook. Elle demande aux joueurs de « ne pas s’y aventurer et de respecter des panneaux d’avertissement contre le danger des mines ».

Accidents de la route

Au volant, utiliser son téléphone est très dangereux et formellement interdit. Mais des joueurs, visiblement accros au jeu, jouent à Pokémon Go tout en conduisant. Les accidents de la route se multiplient. Plusieurs cas ont déjà été recensés dont le dernier en date fut le lundi 18 juillet dernier aux États-Unis à Baltimore. Un jeune automobiliste est entré en collision avec une voiture de police car il jouait à Pokémon Go. La scène a été immortalisée par les autorités grâce à une caméra embarquée. Heureusement, les policiers n’étaient pas dans le véhicule. La police de Baltimore a indiqué que c’était déjà le troisième incident impliquant des personnes jouant à Pokémon Go.

Dans l’État de New-York, à Auburn, un jeune conducteur de 28 ans avait aussi été victime d’un accident. Ce dernier avait effectué une sortie de route et avait fini sa course dans un arbre, toujours pour le même motif : chasser des Pokémon. Le joueur s’en est heureusement sorti indemne. Toujours aux États-Unis, à Pittsburg (Pennsylvanie), une adolescente a été renversée la semaine dernière par une voiture alors qu’elle traversait une boulevard pour capturer un Pokémon.

Malheureusement, les accidents de voiture ne se déroulent pas qu’outre-Atlantique. En Europe, un cas a été recensé au Luxembourg. Un jeune conducteur a effectué un tonneau avec sa voiture, jeudi 14 juillet, alors qu’il était en train de jouer au jeu. L’homme accompagné d’un ami a percuté plusieurs voitures.

Chute d’une falaise

En Californie, à Encinitas, deux hommes sont tombés d’une falaise alors qu’ils jouaient à Pokémon Go. Les faits se sont déroulés le 14 juillet dernier. Selon le Los Angeles Times, les deux joueurs âgés d’une vingtaine d’années souffrent de blessures sans gravité mais l’un a chuté de près de huit mètres et l’autre a été retrouvé inconscient à 15 mètres en bas de la falaise.

Sur une base militaire

Attraper des Pokémon oui, mais pas n’importe où surtout quand il s’agit d’une base militaire. Cette situation est arrivée à un Français de 27 ans en voyage d’affaires à Cirebon en Indonésie. Chassant les Pokémon, ce dernier est entré par inadvertance dans une base militaire. Une intrusion qui n’a pas été du goût des militaires. Le jeune homme a été interpellé et interrogé pendant plusieurs heures avant d’être relâché mardi 19 juillet.

En France, l’inquiétude monte

Ces situations à risques sont de plus en plus nombreuses. Alors que Pokémon Go devrait sortir ce jeudi 21 juillet, ce jeu inquiète déjà, à commencer par la Gendarmerie nationale qui a posté sur son compte Twitter un message appelant à la vigilance des futurs chasseurs : « Conducteurs, ne jouez pas à Pokémon Go. Piétons, redoublez d’attention. »

De son côté l’association Prévention Routière demande aux concepteurs du jeu de prendre des mesures pour limiter les risques routiers comme la mise en place d’un dispositif qui bloque le jeu lorsque l’utilisateur est en situation de conduite. Elle demande également que les créatures imaginaires n’apparaissent plus sur les voies de circulation pour éviter une prise de risques inutiles aux joueurs piétons. Pour Christophe Ramond, directeur des études et recherches de l’association, « cette application transforme la route et la rue en un immense terrain de jeu, sans se soucier du danger que cela représente. À l’heure ou la mortalité routière augmente et que l’on dénombrait près de 3 500 morts et plus de 70 000 blessés en 2015, il nous semble indispensable que les concepteurs de cette application prennent leur responsabilité et protègent les joueurs et les usagers de la route », indique-t-il.

 

 

 

Justine Dupuy

Surprise

Dites stop au harcèlement par SMS

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème