Pokémon Go : la police peut verbaliser les joueurs distraits

Publié le 8 août 2016 à 12:40 Aujourd'hui | 870 vues

Les chasseurs Pokémon qui se mettent en danger inutilement sur la voie publique peuvent désormais être verbalisés, en Belgique. La France pourrait peut-être suivre le pas elle aussi.

Le jeu Pokémon Go a créé un tel engouement chez certains joueurs à tel point qu’ils se mettent parfois en danger pour capturer des créatures imaginaires et ce, dans le monde entier. Alors, pour éviter des situations dangereuses sur la voie publique, la Belgique a décidé d’agir. Les policiers peuvent ainsi verbaliser les chasseurs de Pokémon distraits.

Une amende de 55 euros

« Les usagers doivent se comporter sur la voie publique de manière telle qu’ils ne causent aucune gêne ou danger pour les autres usagers. », c’est sur cet article du code de la route que la police se base pour verbaliser les piétons distraits, rapporte Le Vif. Par exemple, un piéton qui traverse la rue, les yeux rivés sur son Smartphone, sans vérifier la circulation peut être verbalisé.

La contravention peut s’élever jusqu’à 55 euros, indiquent les quotidiens De Morgen et Het Laatste Nieuws. Les forces de l’ordre belges devront dresser un procès-verbal détaillant le danger occasionné. Toutefois, ceux qui envoient un simple SMS ou qui surfent sur Internet tout en marchant sur le trottoir ne risquent pas de sanctions.

Un député français souhaite une loi autour de l’appli

Vincent Ledoux, député LR du Nord, souhaite, lui aussi, légiférer autour de Pokémon Go. « Ce qui ne devrait être qu’un produit de divertissement pourrait se transformer en sujet de dangers potentiels si le législateur n’y prenait garde et ne venait y mettre de l’ordre », a-t-il expliqué au Figaro.

Il compte adresser un courrier à la secrétaire d’État chargée de l’économie du numérique, Axelle Lemaire. Il vise ainsi les joueurs qui se « regroupent dans des commissariats de police ou dans des cimetières, qui abandonnent leur voiture sur le bord de la route ou traversent les chaussées imprudemment ».

Alors qu’en Europe la question de la sécurité des joueurs fait rage, l’application a déjà été interdite en Iran. C’est le premier pays à bannir Pokémon Go.

Raphaël BESNARD

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème