Pôle emploi : attention aux arnaques

Publié le 12 décembre 2016 à 15:29 Aujourd'hui | 976 vues

Des arnaques peuvent se glisser au milieu des annonces publiées sur le site de Pôle emploi. Les demandeurs d’emploi sont appelés à la plus grande vigilance.

Sur Internet, les arnaques sont nombreuses et se retrouvent même sur le site de Pôle emploi. Ces derniers temps, des annonces frauduleuses se multiplient et nombreuses sont les personnes à tomber dans le panneau, rapporte ce lundi 12 décembre Le Parisien. Ces offres, en plus d’être fausses, ont pour objectif de soutirer de l’argent aux chômeurs. Le faux employeur demande par exemple une avance de frais avant de disparaître avec l’argent ou réclame les coordonnées bancaires afin d’usurper l’identité.

En un an, 4 700 fausses annonces ont été repérées et 8 000 comptes de fausses entreprises ont été fermés sur le site. Mais malgré les efforts de Pôle emploi, certaines passent encore à travers les mailles du filet. « Les fausses offres sont de plus en plus trompeuses. Elles sont parfois très bien présentées. Avant, on les débusquait grâce aux fautes d’orthographe, il y en a moins aujourd’hui, ce qui rend la chasse plus difficile pour les repérer », souligne au quotidien, Catherine Roux, responsable de la lutte contre ces annonces frauduleuses chez Pôle emploi. Pour trouver les offres suspectes, Pôle emploi utilise des algorithmes et les modifie au fur et à mesure. « Mais l’algorithme miracle capable de réduire à zéro les fausses annonces n’existe pas », explique un autre responsable de Pôle emploi au Parisien.

Le nombre de demandeurs d’emploi arnaqués est inconnu mais ils pourraient être des centaines, voire des milliers. Chaque mois, la plateforme de Pôle emploi reçoit tout de même près de 27 millions de visites. Malheureusement, ces arnaques ne se trouvent pas que sur le site de Pôle emploi. Toutes les autres plateformes sont aussi touchées. Les demandeurs d’emploi doivent donc être particulièrement vigilants.

Comment se protéger ?

Sur le site de Pôle emploi, plusieurs conseils sont prodigués. La première chose est de se méfier des offres trop belles. Par exemple, les emplois ne nécessitant aucune expérience qui promettent à la fois un salaire élevé et de multiples avantages doivent attirer votre attention. « Les escrocs savent ce qui fait qu’un travail est attrayant », indique Pôle emploi.

Tout recruteur qui vous demanderait vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, numéro de permis de conduire, RIB, numéros de compte, de carte bancaire accès de connexions, etc.) doit être considéré comme suspect. N’envoyez jamais de l’argent à un employeur potentiel et ne versez aucune somme d’argent en échange d’un contrat de travail potentiel.

N’acceptez également aucune rétribution, de quelque nature que ce soit, de votre futur employeur tant que vous n’avez pas signé le contrat. Soyez également attentif aux propos de votre interlocuteur. Un recruteur qui vous propose, au cours de l’entretien, un poste différent à celui proposé dans l’annonce n’a peut-être pas l’intention de vous embaucher en tant que salarié. « N’hésitez pas à demander toute précision qui vous semble utile afin de vous assurer que l’offre proposée est bien réelle et sérieuse », recommande Pôle emploi.

Vous pouvez signaler une annonce douteuse  ici sur le portail officiel du gouvernement .

Justine Dupuy

Surprise

Une semaine après la France, Loop arrive aux USA

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème