Pollution : Audi contraint de rappeler 127 000 voitures

Publié le 23 janvier 2018 à 12:18 Aujourd'hui | 1249 vues

L’autorité de tutelle du secteur automobile en Allemagne (KBA) a détecté un logiciel illégal de contrôle des émissions polluantes sur les dernières versions de moteurs diesel Euro-6 des voitures Audi. Le constructeur automobile doit rappeler 127 000 véhicules.

Le groupe Volkswagen est de nouveau dans la tourmente. En septembre 2015, la société allemande était pointée du doigt pour avoir truqué les tests antipollution effectués sur ses voitures diesel en les équipant d’un logiciel capable de réduire automatiquement et frauduleusement les émissions de gaz polluants. Suite à ça, le groupe avait lancé une opération de rappel de ses voitures équipées du moteur diesel de type EA189, parmi lesquelles des véhicules Audi. Aujourd’hui, la filiale de Volkswagen fait encore parler d’elle. La KBA (autorité de tutelle du secteur automobile en Allemagne) vient de détecter un logiciel illégal de contrôle des émissions polluantes sur les dernières versions de moteurs diesel Euro-6 d’Audi. L’autorité allemande a donc ordonné à Audi de rappeler pas moins de 127 000 véhicules, explique le journal allemand Bild, qui a rapporté l’information le 20 janvier dernier, précisant que toutes ces autos auraient été vendues après les retombées du « Dieselgate » de Volkswagen. Parmi les voitures, 77 600 sont enregistrées en Allemagne. Sont concernées, les Audi A4, A5, A6, A7, A8, Q5, SQ5 et Q7.

Audi minimise les faits

De son côté, Audi tente d’édulcorer les faits. Selon le constructeur automobile allemand, les modèles de ces voitures font déjà l’objet d’un rappel volontaire de la marque annoncé en juillet dernier. Au total, 850 000 véhicules diesel équipés du moteur diesel V6 et V8 TDI, possédant un logiciel frauduleux, seraient concernés. « Le logiciel de contrôle du moteur pour les véhicules en question sera intégralement révisé, testé et soumis à l’approbation de la KBA », a indiqué Audi dans un communiqué. Le constructeur affirme également qu’il travaille avec la KBA afin de trouver d’éventuelles irrégularités.

Selon le quotidien allemand, la KBA a donné à Audi la possibilité de s’expliquer jusqu’au 2 février 2018. Le constructeur automobile devra également annoncer comment il compte modifier ses logiciels afin qu’ils ne servent pas à déjouer les tests antipollution.

Marie Bascoulergue

  1. Bonjour,
    Je possède une Audi A5 2,7 v6.d’août 2010. Est-ce que mon véhicule est concerné. Merçi, cordialement.

Surprise

Notre-Dame de Paris : histoire de sa construction

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème