Qu’est-ce que la Convention Citoyenne pour le Climat ?

Publié le 4 octobre 2019 à 10:01 Aujourd'hui | 304 vues

150 français ont été tirés au sort pour participer à la Première Convention Citoyenne pour le climat qui démarre ce vendredi 4 octobre 2019. En quoi cela consiste-t-il ? Que va-t-il s’y décider ? Explications.

C’est à une seule question que les 150 citoyens lambdas tirés au sort devront répondre : « Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici 2030 (par rapport à 1990), dans un esprit de justice sociale ? ». Derrière, c’est toute la question de la lutte contre le réchauffement climatique qui est en jeu.

Comme de l’aveu même de nombreux sélectionnés, leurs connaissances sur le sujet sont plus que ténues, les participants rencontreront de nombreux experts pour se forger une idée : scientifiques, économistes, chercheurs en sciences sociales ou politiques… Tous les domaines seront adressés.

6 semaines pour tout comprendre

Ce vendredi 4 octobre débute donc une première session de 3 jours de travail au sein du Conseil économique, social et environnemental. Les personnes tirées au sort et qui ont accepté leur mission vont désormais bûcher pendant six week-ends sur la question fondamentale du climat, de notre responsabilité et de nos moyens pour lutter.

La rénovation énergétique des bâtiments, les questions relatives à l’agriculture, aux mobilités, à la fiscalité écologique seront autant de sujets qui pourront être traités par les 150 participants.

Des projets de loi au terme des six semaines

Cette convention citoyenne pour le climat, voulue par Emmanuel Macron à l’issue du débat national en début d’année, n’a pas vocation à être simplement consultative et émettre des propositions. Les participants devront rédiger des ébauches de textes de loi, avec l’aide de juristes, et proposer des mesures qui seront étudiées sérieusement ensuite, soit par les voies classiques du Parlement, soit par des voies référendaires,  soit par application réglementaire directe.

150 personnes représentatives de la France

De tout âge et tout horizon professionnel, l’idée est de faire participer la société civile.

Avec l’aide de l’Institut Harris Interactive, environ 255 000 personnes ont été contactées entre la fin août et la fin septembre, afin d’obtenir un panel représentatif de la population française : en sexe, en âge, en zone géographique, niveau de diplôme ou encore de catégorie socioprofessionnelle.

On attend les propositions du groupe de travail, qui seront rendues publiques, en janvier 2020.

Pour en savoir plus :
Le site de la Convention Citoyenne pour le Climat

Hélène DESMAZURES

Surprise

Movember : un mois pour se faire pousser la moustache et faire des dons

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème