Qu’est-ce que la norme ISO 26000 ?

Publié le 23 octobre 2019 à 12:57 Aujourd'hui | 438 vues

Définie par l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO)*, la norme 26000 fournit des lignes directrices pour que toute entreprise ou organisation agisse de façon responsable. Elle n’offre pas de certifications mais promeut le développement durable en toute action, et de façon éthique et transparente.

Publiée en 2010, la norme ISO 26000 a fait l’objet de cinq années de négociations entre différentes parties prenantes de différents pays du monde pour arriver à sa rédaction finale. L’idée fondamentale de départ est que toute organisation ne vit qu’en interdépendance avec l’environnement qui l’entoure, dans un système global. Elle doit donc agir de façon responsable et durable : elle a une responsabilité sociétale.

Un groupe de travail de 500 experts

Représentants des gouvernements, des ONG, de l’industrie, des groupes de consommateurs et du monde du travail : l’ensemble des parties prenantes identifiées a participé à de nombreuses séances de travail pour définir ce qu’est la responsabilité sociétale et formuler les recommandations pour la mettre en place et communiquer sur les actions entreprises.

Ce groupe de travail, dont les membres étaient issus de 99 pays, est parvenu à un véritable consensus international sur notre responsabilité à tous concernant nos actions dans le présent, actions qui ne doivent pas impacter sur les capacités des générations futures à répondre à leurs besoins.

La norme ISO 26000 traite de trois domaines complémentaires à la question du développement durable : l’aspect social, l’aspect économique et l’aspect  environnemental.

Voté par 93 % des membres, on notera que certains pays se sont abstenus : les Etats-Unis, Cuba, la Turquie, le Luxembourg et l’Inde.

ISO 26000 n’est pas une certification

Cette norme, contrairement à d’autres normes ISO, n’est pas une certification. Elle reste un guide de bonnes pratiques qui permet à toute organisation de contribuer au développement durable.

D’autres normes existent toutefois en lien avec l’ISO 26000 et qui permettent d’obtenir une certification, comme la norme ISO 9001 qui certifie un bon management. Des labels garantissent aussi que l’entreprise respecte des critères de RSE et de développement durable, comme le label Engagé RSE d’AFNOR Certification.

ISO 26000 s’articule autour de 7 questions centrales

La norme ISO 26000 met en avant l’importance du dialogue avec toutes les parties prenantes, c’est-à-dire toute personne ou organisation impactée de façon directe ou indirecte par l’entreprise (employés, fournisseurs, clients, ONG…).

Dans ces discussions, sept questions centrales doivent être gardées en tête :
1) La gouvernance de l’organisation
2) Les droits de l’homme
3) Les relations et les conditions de travail
4) L’environnement
5) Les bonnes pratiques dans les affaires
6) Les questions relatives aux consommateurs
7) L’engagement sociétal

schémas issu du document explicatif de l’ISO 26000

Les bénéfices apportés par les recommandations ISO 26000

A une époque où de plus en plus d’humains sont en quête de sens, souhaitent que les produits qu’ils achètent aient été façonnés éthiquement, soient fiers des entreprises dans lesquelles ils travaillent, l’application des lignes directrices de l’ISO 26000 ne présente que des atouts.

Pour une entreprise qui adopte une politique de responsabilité sociétale, les avantages déterminés sont ainsi les suivants :
– avantages concurrentiels
– meilleure réputation et image
– capacité à attirer et retenir  les talents dans son entreprise ainsi que ses clients
– accroissement de la motivation des salariés, ainsi que leur productivité
– bonne perception des partenaires financiers
– meilleures relations avec toutes les parties prenantes publiques

En d’autres termes, s’atteler à s’approcher de toutes les recommandations de la norme ISO 26000 est profitable économiquement à long terme pour une organisation. « Doing well by doing good » (un bon travail amène de bons résultats).

En France, pour obtenir la norme 26000, il faut s’adresser à l’AFNOR.

*L’ISO, l’Organisation internationale de normalisation, élabore des Normes internationales dans le cadre d’un processus ouvert, impartial et fondé sur le consensus.

Pour en savoir plus :
L’ISO
L’AFNOR
Le site de vente en ligne de l’AFNOR

Eléonore Verdy

Surprise

Movember : un mois pour se faire pousser la moustache et faire des dons

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème