Réchauffement climatique : une plante tropicale se reproduit après 60 millions d’années d’inactivité !

Publié le 26 août 2019 à 10:49 Aujourd'hui | 308 vues

L’histoire se passe sur l’île de Wight, au sud de l’Angleterre, où depuis vingt ans des botanistes du Ventnor Botanic Garden font des expériences avec des plantes subtropicales. Si depuis 15 ans certaines plantes survivent à un climat qui n’est pas censé être le leur, des cycas revoluta viennent de produire des organes mâles et femelles en extérieur pour la première fois depuis 60 millions d’années. Un signe manifeste du réchauffement climatique au niveau mondial. Explications.

Réussir à faire pousser, et même désormais se reproduire, des plantes qui ne poussent habituellement que dans des régions chaudes du monde, était le pari de botanistes anglais, basés sur l’ïle de Wight. L’expérience a démarré il y a 20 ans : le jardin botanique Ventnor Botanic Garden se met alors à planter des espèces subtropicales, pour voir. Si les premières années ne furent pas probantes, force est de constater que les choses ont rapidement évolué : depuis 15 ans maintenant, l’équipe du jardin botanique parvient à faire passer les hivers en extérieur à ces plantes issues des régions chaudes du globe. Il y a 5 ans, c’est un plant mâle de cycas qui parvenait à produire un cône de reproduction. Cette année, ce sont deux cycas revoluta mâle et femelle qui sont parvenus à produire chacun un cône. Aucun doute sur la conclusion de cette prouesse : c’est bien la combinaison d’hiver plus doux et d’été plus chauds qui a favorisé la reproduction de ces plantes à cette latitude.

Une démonstration inquiétante du réchauffement climatique

L’expérience menée par la jardin botanique anglais prouve indéniablement que le climat au niveau mondial est en pleine mutation. Comme le souligne le conservateur du jardin Chris Kidd à une équipe de CNN, avoir réussi cet exploit aurait pu être hyper enthousiasmant pour les botanistes, si cela ne prouvait pas la réalité dramatique du changement climatique. Il faut urgemment se poser la question de ce que sera l’agriculture demain dans le monde et les mesures que les hommes peuvent prendre pour réduire et s’adapter à ce réchauffement rapide de notre planète. Tous les signes sont là.

Pour en savoir plus : https://www.botanic.co.uk/news/cycad-flowers-at-vbg/
et https://edition.cnn.com/2019/08/22/uk/tropical-plant-uk-intl-scli-gbr/index.html

Eléonore Verdy

Surprise

Zéro déchet : comment faire son démêlant maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème