Rentrée 2016 : les étudiants devront dépenser plus

Publié le 16 août 2016 à 11:29 Aujourd'hui | 810 vues

L’Unef, l’Union nationale des étudiants de France, révèle les résultats de son enquête sur le coût de la vie étudiante. Sans surprise, c’est à Paris que les dépenses se font le plus ressentir.

La rentrée coûte de plus en plus cher aux étudiants. Loyers importants, transports élevés… la facture continue de s’alourdir pour eux. Cette année, « le coût de la vie augmente de 1,23% soit près d’un point de plus que l’inflation », selon une étude de l’Unef, l’Union nationale des étudiants de France, publiée dimanche 14 août. Celle-ci dénonce de fortes inégalités entre les villes étudiantes. Et Paris serait la plus chère pour ces derniers, d’après un classement révélé ce mardi 16 août.

L’équivalent d’un Smic pour habiter à Paris

Avec des dépenses mensuelles (logement, transport, dépenses courantes) pouvant grimper jusqu’à 1 156 euros, soit l’équivalent d’un Smic comme le souligne BFM Business, c’est dans la capitale française que les étudiants doivent le plus débourser.

Derrière Paris, on retrouve Créteil (1 035 euros) et Nanterre (1 024 euros) pour clôturer le podium. Au contraire, Limoges, Poitiers et Brest sont les plus abordables, avec respectivement 655, 658 et 661 euros de frais.

2 360 euros de dépenses pour la rentrée

La Fédération des associations générales étudiantes (Fage) dénonce, elle aussi, dans une étude publiée ce jour dans le Parisien, « une hausse de 1,01 % du coût de la rentrée universitaire 2016 », par rapport à l’année dernière. Selon elle, « le logement reste la dépense la plus problématique ».

Et les dépenses générales s’élèveraient à 2 359,85 euros en moyenne par étudiant. Mais cette augmentation est restreinte : « La hausse est limitée grâce au gel de certains tarifs étudiants (frais d’inscription, tarifs de la Sécurité sociale, de la médecine préventive et du repas au restaurant universitaire), pour lequel nous nous sommes battus. Mais cela reste une hausse. Et elle est problématique », concède Alice Clément, la vice-présidente en charge des affaires sociales de la Fage.

Le ministère de l’Éducation nationale a indiqué, lundi 15 août, que l’effort pour améliorer les conditions de vie des étudiants sera poursuivi à la rentrée. Plus de 500 millions d’euros ont été mobilisés en faveur de la vie étudiante, depuis 2012. Environ 20.722 nouveaux logements sociaux étudiants ont été construits entre 2013 et 2015. Et la construction de 40.000 nouveaux logements est encore prévue d’ici fin 2017.

Roumaissa Benahmed

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème