Restaurants : comment être sûr de déguster du fait maison ?

Publié le 18 octobre 2018 à 10:13 Aujourd'hui | 884 vues

Pas envie de manger un plat industriel réchauffé au micro-ondes ? Voici quelques astuces pour repérer un restaurant qui fait du fait maison.

Aller au restaurant, c’est passer un bon moment, déguster des plats cuisinés avec amour et que l’on ne ferait pas forcément chez soi. Mais certains établissements n’hésitent pas à proposer des produits industriels, surgelés et réchauffés dans un vulgaire four à micro-ondes. Et ces derniers ne sont pas rares. Comment savoir si un restaurant propose véritablement du fait maison ? Pour rappel, un plat fait maison est un plat « entièrement cuisiné/transformé sur place, à partir de produits bruts, c’est-à-dire crus ou sans assemblage avec d’autres produits alimentaires ».

Le titre « Maître Restaurateur » et l’appellation « Restaurant de Qualité »

Si le restaurant bénéficie du titre « Maître Restaurateur », foncez. Créé en 2007, celui-ci est le seul titre délivré par l’État pour les restaurateurs français. Il certifie que les plats proposés sur la carte sont entièrement faits maison, à partir de produits bruts et frais. Le chef fait appel aux producteurs locaux, utilise des produits de saison, de terroir, etc. Il ne sert pas de plats préparés, il cuisine tout. Pour obtenir cette certification, valable pendant quatre ans, le restaurateur doit respecter un cahier des charges de plus de trente critères :  cuisine faite maison, produits bruts et de saison majoritairement frais, qualité du service et de l’accueil, qualité de la vaisselle, hygiène. Aujourd’hui, plus de 3800 restaurateurs bénéficient de ce titre. Plus d’informations ici.

Pour déguster du fait maison, vous pouvez aussi vous fier aux restaurants bénéficiant de l’appellation « Restaurant de Qualité » du Collège Culinaire de France. Celui-ci est reconnaissable à ces 14 petites casseroles qui forment un C. Il est apposé à l’entrée des établissements certifiés, qui travaillent à partir de produits de qualité. Pas de plats surgelés réchauffés ! Pour trouver un Restaurant de Qualité près de chez soi, rendez-vous sur restaurantdequalite.fr.

Le logo « Fait maison »

Autre astuce : repérer le logo « Fait maison ». Facilement reconnaissable, il représente une casserole surmontée d’un toit avec une cheminée. « Depuis le 15 juillet 2014, la mention « fait maison » s’impose à tous les établissements de restauration, traditionnelle, de chaîne, rapide mais aussi traiteurs qui vendent des plats préparés dans leur boutique, sur les marchés de plein air, dans les halles couvertes, sur leur stand à l’occasion d’une foire, d’une fête, etc. », précise-t-on sur le site du ministère de l’Économie. Ce symbole assure aux consommateurs que le plat est élaboré sur place à partir de produits crus. Exception faite pour les pâtes, le pain ou encore les céréales. Cette signalétique apparaît devant chaque plat ou bien à un endroit unique visible sur la carte. Dans ce cas, tous les plats affichés sur le menu sont faits maison. Mais contrairement au titre « Maître Restaurateur », il n’y a aucune procédure de certification ou de labellisation, aucun examen de passage, aucun contrôle préalable. Il peut donc y avoir des abus.

Astuces pour reconnaître un plat fait maison

Pour ne pas tomber dans le panneau, quelques indices doivent vous mettre la puce à l’oreille. Tout d’abord, regardez la carte. Si elle est trop fournie, passez votre chemin. En effet, plus il y a de plats différents au menu, plus il y a de chances que l’établissement serve de l’industriel. Privilégiez donc les restaurants ayant une carte courte. Essayez de savoir si le restaurant propose le même menu toute l’année. Si oui, cela signifie qu’il utilise toujours les mêmes produits. Vous pouvez être certain que c’est du surgelé ou du sous vide. Regarder les produits proposés. Des fraises et des tomates en hiver ? Non merci. Une fois servi, d’autres choses doivent vous alerter. Si la sauce de votre plat est trop lourde et trop coagulée, vous pouvez être certain que c’est du réchauffé. Une viande ou un poisson archi-cuit ? Cuisson sous vide ! Sinon, n’hésitez pas à faire un petit tour du côté des poubelles du restaurant, si cela est possible. Si vous voyez des cageots vides de fruits et légumes, c’est bon signe. Enfin, en cas de doute, demandez au restaurateur la provenance de ses produits. S’il est trop évasif, c’est louche.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème