Salon de l’Agriculture 2018 : découvrez Haute, la vache égérie

Publié le 23 février 2018 à 12:03 Aujourd'hui | 1338 vues

Le Salon International de l’Agriculture (SIA) va ouvrir ses portes ce samedi 24 février 2018. Cette année, c’est Haute, une vache venue du plateau de l’Aubrac qui incarnera cet événement dont la thématique est « l’agriculture : une aventure collective ».

Comme chaque année depuis 1964, le Salon International de l’Agriculture va ouvrir ses portes à Paris. Du 24 février au 4 mars prochain, plusieurs milliers d’exposants venus de toute la France présenteront leurs produits ainsi que leurs bêtes. Dégustations, concours, conférences, remises de prix… De nombreuses animations pour petits et grands viendront ponctuer cet événement connu dans le monde entier. Un vrai petit bout de campagne dans Paris. Cette année, le Salon aura pour thématique « l’agriculture : une aventure collective » et il sera incarné par Haute, une vache venue tout droit du plateau de l’Aubrac, dans l’Aveyron (Occitanie). Âgée de six ans, elle devient ainsi la 55ème égérie du Salon International de l’Agriculture et succède à Fine la Bretonne pie-noir, Cerise la Bazadaise, Filouse la Flamande et Bella la Tarentaise.

Une vache maquillée naturellement

C’est grâce à sa robe couleur froment et son regard de biche, qui semble avoir été maquillé naturellement avec un crayon Khôl, que Haute a été choisie pour représenter les couleurs de la race Aubrac lors de ce Salon. Issue de l’union de Venise la vache et de Bijou le taureau, Haute est née en 2012 puis a grandi à Laguiole (Occitanie) dans l’élevage de Thibault et Florence Dijols. Dans une vidéo explicative (voir ci-dessus), ces derniers racontent que Haute est très curieuse, très sociale et fière « comme si la vache savait ce qui lui arrivait », sans être prétentieuse, précise Florent Dijols. « Elle sait que c’est un peu une dame, elle sait que c’est la princesse du troupeau mais ce n’est pas pour ça qu’elle va aller dominer toutes les autres et dire : « c’est moi la cheffe » ». Haute est également très maternelle. Elle a eu son premier veau à trois ans et depuis, elle donne naissance à un petit chaque année.

Haute était prédestinée à devenir égérie. Bijou, son papa, a fini deuxième lors du Concours Général Agricole du Salon de l’Agriculture en 2010. « Son patrimoine génétique lui permet d’être aujourd’hui reconnue comme une des meilleures vaches Aubrac », lit-on sur le site du Salon de l’Agriculture. D’ailleurs, ce ne sera pas le premier concours de Haute. L’égérie 2018 a déjà participé au concours cantonal de Laguiole. Elle était également présente au sommet de l’élevage l’an dernier.

Le parcours de sélection

Mais comment Haute a-t-elle été sélectionnée ? Devenir la vache égérie du Salon de l’Agriculture est à la portée de tous. « Chaque race bovine peut postuler », lit-on sur le site du Salon. Cependant, cela ne s’improvise pas du jour au lendemain. Les races qui veulent postuler doivent envoyer leur candidature avant l’ouverture de l’édition précédente. Autrement dit, cette année, les associations de race ont jusqu’à ce vendredi 23 février 2018 pour déposer un dossier. La décision finale est ensuite prise par un jury durant le mois de mai. Il est composé de Valérie Le Roy, directrice du Salon, de Jean-Luc Poulain, agriculteur et président du Centre National des Expositions et des Concours Agricoles (Ceneca), de représentants d’organismes de sélection de race et du représentant du comité élevage du Salon ainsi que d’un éleveur. Plusieurs critères entrent en jeu comme « l’alternance race laitière et race à viande, l’équilibre entre races à petits effectifs et grandes races, ou encore l’équilibre entre les territoires ».

En juin, les organismes de sélection (OS), en charge de la sauvegarde et de la promotion d’une race, sont informés si leur race est retenue. Si oui, il doit donc choisir la vache la plus « représentative génétiquement parlant ». Un autre critère entre en jeu : la disponibilité de l’éleveur, à savoir s’il est prêt ou non à supporter cette responsabilité et cette charge médiatique. La vache égérie est ensuite sélectionnée au plus tard en juillet par le président de la race. Dans la foulée, les photos officielles sont prises durant l’été afin d’avoir un décor le plus naturel possible. Le cliché ainsi que le nom de l’égérie sont dévoilés mi-novembre, à l’occasion de l’ouverture officielle du site du Salon International de l’Agriculture.

Comment se rendre au salon ?

Pour vous rendre au Salon de l’Agriculture, c’est très simple. Si vous prenez les transports en commun, vous pouvez prendre la ligne 8 du métro et descendre au terminus « Balard » ou la ligne 12 en vous arrêtant à « Porte de Versailles ». En tramway, vous avez le choix entre la ligne T2 et T3a arrêt « Porte de Versailles ». Enfin, si vous choisissez le bus, vous pouvez prendre la ligne 80 arrêt « Porte de Versailles » ou la ligne 39 arrêt « Desnouettes » ou « Porte d’Issy ». Quant aux franciliens qui préfèrent le Vélib’, quatre stations sont disponibles à la Porte de Versailles : la station 15049 au 2 rue Ernest Renan, la station 15107 au 42 boulevard Victor, la station 15061 au 12 square Desnouettes et la station 15126 rue Ernest Renan/Parc des expositions. Si vous optez pour la voiture, tout dépend d’où vous venez. Si vous arrivez par les autoroutes A1, A3, A14 ou A15, vous accéderez à la Porte de Versailles par le périphérique Ouest. En revanche, si vous arrivez depuis les autoroutes A3, A4, A6 ou 10, il faudra prendre le périphérique Sud. La liste des différents parkings aux alentours est disponible ici.

Marie Bascoulergue

  1. Bonsoir, j’ai lu dans votre prospectus du Mer 28 FEV au MAR 6 MARS page 6 une invitation au salon international de l’Agriculture pour
    le LABEL-Rouge concernant les éleveurs de Porc Opale ;et les sociétés prestataires.
    Serait-il d’obtenir pour le salon qui à ouvert ses portes ce jour, une Entrée Gratuite pour me rendre à la Porte de Versailles afin de
    découvrir le monde Agricole sous toutes ses coutures ? D’avance je vous remercie de votre geste commercial. Michel

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème