SNCF : comprendre les nouvelles cartes de réduction

Publié le 5 juillet 2019 à 14:48 Aujourd'hui | 721 vues

Les nouvelles cartes de réduction « Avantage » de la SNCF voient de nombreuses critiques émerger au sein des bénéficiaires qui dénoncent une régression sur certains points.

Alors que le ferroviaire Français s’ouvre peu à peu à la concurrence, les Italiens Trenitalia et les Allemands de Flixtrain veulent profiter de ce juteux marché. C’est dans l’objectif de fidéliser sa clientèle et ainsi de tenir la distance vis-à-vis des deux nouveaux rivaux que la SNCF a totalement revu ses offres de fidélité. Depuis le 9 mai 2019, les cartes de réduction SNCF se sont transformées. Finies les cartes Jeune, Senior+, Week-end, Enfant+ :  place aux cartes Avantage Jeune, Avantage Senior, Avantage Week-end, Avantage Famille. S’il existe quelques avantages à ces cartes, des inconvénients remontent également à la surface.

Les quatre cartes ont été ramenées au même prix de 49 euros et proposent d’accéder à une réduction de 30 % sur tous les billets y compris les Prem’s. Les cartes Avantages permettront également de bénéficier d’offres de dernière minute exclusives.

Les bénéficiaires de carte Jeune seront quelque peu déçus puisqu’ils ne gagnent qu’un euro sur le prix de l’ancienne carte alors que les autres abonnements permettent de faire des économies de 10 à 25 euros avec les nouvelles cartes.

Pour les TER, la situation est plus confuse puisque les réductions sont à la discrétion de la région si bien que la plateforme oui SNCF ne peut pas les appliquer directement et l’on peut avoir ainsi des différences de prix selon l’endroit où l’on achète son billet.

Des réductions TER disponibles en régions

Les réductions grâce aux cartes Avantages par régions pour le TER sont donc les suivantes :

  • Auvergne-Rhône-Alpes : -25 % à -50 % selon le calendrier avec toutes les cartes Avantages.
  • Bourgogne-Franche-Comté : rien
  • Bretagne : rien
  • Centre-Val de Loire : uniquement pour les cartes Avantages Jeune et Senior -25 % sur les trains Rémi et -25 % en période blanche et -50 % en période bleue pour les trajets en correspondance Rémi Express + TGV.
  • Grand-Est : – 25 % sur le TER avec toutes les cartes avantages.
  • Haut-de-France : – 25 % sur le TER avec toutes les cartes avantages.
  • Normandie : -25 % à -50 % selon le calendrier avec toutes les cartes Avantages.
  • Nouvelle-Aquitaine : -25 % à -50 % selon le calendrier avec les cartes Avantages  jeunes et senior.
  • Occitanie : -25 % à -50 % selon le calendrier avec les cartes Avantages  jeunes et senior.
  • Pays de la Loire : rien
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : rien

Un des changements majeurs réside dans le passage de la carte enfant+ à la carte Avantage famille. Avec l’ancienne formule, un enfant pouvait faire bénéficier d’une réduction de 25 % à son père ou sa mère ou à ses deux parents ainsi qu’à ses frères et sœurs ou n’importe qui d’autre dans la limite de 4 personnes maximum. La carte famille est en revanche nominative, ce qui oblige à acheter une carte par parent et une carte senior pour des grands-parents. « C’était une demande de nos clients » assure la SNCF. Il n’en demeure pas moins que l’idée reste de fidéliser un maximum de personnes au service de la SNCF.

Une carte Avantage famille qui cumule les désavantages

En définitive, à la place d’une carte Enfant + à 75 euros, les parents s’ils ne voyagent pas ensemble devront débourser 49 euros chacun, de même pour des grands-parents qui voyageraient séparément avec leurs petits-enfants, en souscrivant à une carte Avantage Senior. Autre problème, il arrive souvent qu’on achète des billets pour une date de voyage ultérieure à la date de validité d’une carte Enfant+, ce qui en pratique ne posait pas de problèmes si elle était renouvelée avant le départ. Seul problème, les réductions ayant changé, les tarifs ne seront plus valables à la date en question et les billets invalides. Vous n’avez plus qu’à vous faire rembourser vos billets pour en reprendre de nouveaux.

Là encore, quelques changements ont eu lieu et plutôt dans le mauvais sens pour les détenteurs de cartes Avantages. Alors qu’un billet standard pouvait s’échanger ou se faire rembourser gratuitement deux jours avant le départ ou 5 euros juste avant le départ du train, il faudra automatiquement s’acquitter de 5 euros pour tout échange ou remboursement en dessous d’un mois avant le départ. À partir de J-2 vous paierez 15 euros.

 

Martin Dawance

Surprise

Zéro déchet : comment faire son démêlant maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème