SNCF : un TGV tout neuf pour la liaison Paris-Bordeaux-Toulouse

Publié le 15 septembre 2016 à 11:56 Aujourd'hui | 1300 vues

L’Océane, le nouveau TGV de la SNCF, qui relie les villes de Paris, Bordeaux et Toulouse a été présenté, mercredi 14 septembre, avant de circuler, pour la première fois, dès fin décembre.

La SNCF a présenté, mercredi 14 septembre, son tout nouveau TGV, l’Océane. La nouvelle ligne, qui reliera trois points : Paris, Toulouse et Bordeaux, accueillera ses premiers voyageurs à la fin décembre 2016 (avec 4 rames en circulation).

La première mise en circulation s’effectuera dès le 11 décembre à partir de Paris en direction de Toulouse. L’offre s’élargira, par la suite, à 17 rames le 2 juillet 2017 pour la liaison Paris-Bordeaux. Le parc augmentera jusqu’à atteindre 40 rames fin 2019. Avec ses 556 places, l’Océane compte parcourir la distance Paris-Bordeaux en 2h04 et faire l’aller entre la capitale et la ville rose en 4h09.

De nombreux aménagements ont été effectués

Designers, marketeurs, biomécaniciens, mais aussi ingénieurs matériel et industriel : tous ont mis leurs expertises en commun pour améliorer l’esthétique du TGV. Le groupe de transports a souhaité rendre le trajet de leurs clients plus confortable, plus zen, plus convivial, plus pratique et surtout plus connecté.

C’est en partenariat avec l’agence Saguez & Partners que la SNCF a travaillé pour concevoir le nouveau design de la ligne, en particulier les sièges en 1ère classe. « La voiture 1ère classe est pensée pour le voyageur par une mise en scène de la lumière totalement revisitée, naturelle et reposante. C’est un confort à la fois visuel, thermique, acoustique et corporel », explique la SNCF dans un communiqué.

Le voyage en 2nde se veut tout aussi confortable. Les voyageurs disposent d’une tablette plus large avec des rangements, une sorte de « mini-bureau idéal pour un smartphone ou une tablette ». Ajoutez à cela des branchements USB, un porte-gobelet et un espace bagages. Les espaces peuvent aller jusqu’à 5 places pour faciliter les réunions de groupe. Et pour toujours aller dans le sens de la marche, les sièges sont pivotants !

Pour les petits creux, rendez-vous au bar TGV, un lieu aménagé pour « faciliter le choix du client » avec notamment, une « vitrine réfrigérée exposant les produits frais prêts à servir ». Côté pratique, des espaces ont été réinventés pour permettre de transporter plus de bagages ou de vélos. Enfin, des places ont été conçues spécialement pour les personnes à mobilité réduite. Petit plus écolo : des poubelles collectives sont à disposition des voyageurs pour trier leurs déchets.

Pour les voyageurs les plus connectés, une connexion à Internet est mise à leur disposition. Cette promesse sera toutefois concrétisée à partir de juillet 2017 avec des rames équipées du wi-fi.

À noter que ce nouveau TGV a été fabriqué par Alstom et le sera jusqu’à fin 2019, alors que la société avait annoncé le 7 septembre dernier, l’arrêt de la production de trains, en 2018, sur son site de Belfort, menacé de fermeture. La perte d’emplois est la principale conséquence que redoutent les salariés français alors que le groupe multiplie les contrats à l’étranger. Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, présent lors de l’inauguration de l’Océane, n’a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet.

Pour les plus curieux, voici les photos dévoilées de l’Océane :

tgv2

tgv1
tgv3

Raphaël BESNARD

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème