Stop aux magasins éclairés la nuit !

Publié le 6 octobre 2016 à 11:51 Aujourd'hui | 1567 vues

Une pétition a été lancée sur Internet pour éteindre les lumières des magasins la nuit.

Depuis le 1er juillet 2013, laisser son bureau ou un commerce éclairé la nuit est contraire à la loi. Les lumières des vitrines de magasins doivent être éteintes au plus tard à 1h du matin, ou une heure après la fin d’occupation des locaux, et ne peuvent être allumées qu’à partir de 7h du matin, ou une heure avant le début de l’activité, indique le décret. Cette mesure a pour objectif d’économiser l’équivalent de la consommation annuelle de 750 000 ménages, d’éviter l’émission de 250 000 tonnes de CO2 et de réaliser une économie de 200 millions d’euros. Elle contribue également à la préservation de la biodiversité en évitant des pollutions lumineuses inutiles.

Problème, cette loi n’est pas toujours respectée. En faisant une balade nocturne dans les rues, il est en effet facile de constater des vitrines éclairées de mille feux. Indignée, Barbara Chilotti, une jeune Parisienne, a décidé de lancer une pétition sur Internet « pour éteindre les lumières des magasins la nuit », rapporte PositivR.

« Quel est l’intérêt de laisser un magasin éclairé toute une nuit ? »

« En continuant sur cette voie si nous pouvions limiter notre empreinte juste en éteignant quelques lumières ce serait un pas énorme, car en soit quel est l’intérêt de laisser un magasin éclairé toute une nuit ? », indique-t-elle. Et ajoute : « les lampadaires de la ville nous éclairent suffisamment, aussi en termes de sécurité, donc maintenir l’éclairage des établissements me paraît superflu ». La jeune femme aimerait « que soit mis en place un accord pour que les magasins cessent de laisser les lumières allumées la nuit, surtout les installations luminaires à haute consommation (type spot) ».

Sur les 25 000 signatures nécessaires, Barbara Chilotti a déjà 24 293 soutiens, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Sa pétition sera remise ensuite à Barbara Pompili, secrétaire d’État chargée de la biodiversité et à Ségolène Royal, ministre de l’Environnement. « C’est à chacun de faire sa petite révolution si on veut que les choses changent », estime Barbara Chilotti.

Le problème de l’éclairage nocturne des magasins a notamment inspiré la start-up Glowee. Son idée, éclairer les vitrines sans électricité grâce à des bactéries marines qui produisent elles-mêmes de la lumière naturelle.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème