Téléphonie mobile : quel opérateur couvre le mieux votre région ?

Publié le 18 septembre 2017 à 11:33 Aujourd'hui | 882 vues

L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a publié une carte interactive de la couverture mobile des opérateurs sur tout le territoire français. Les consommateurs peuvent désormais comparer la qualité du réseau de chaque opérateur. 

Lorsque l’on souhaite changer d’opérateur, il faut prendre en compte plusieurs facteurs : le prix des offres et surtout, la qualité du réseau. Avoir un forfait peu coûteux, c’est bien, mais encore faut-il que l’on capte chez soi, sur son lieu de travail ou chez sa famille. Pour aider les consommateurs, l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a publié ce lundi 18 septembre une carte interactive permettant de comparer la qualité du réseau selon les opérateurs de téléphonie mobile, à savoir SFR, Bouygues, Orange et Free. Celle-ci est très précise puisque l’on peut zoomer à 50 mètres près.

« À la suite d’une décision de l’Arcep, les opérateurs mobiles sont dorénavant tenus de publier des cartes de couverture qui différencieront les zones de très bonne couverture, de bonne couverture, de couverture limitée, et celles où il n’y a pas de couverture, pour les services de voix et de SMS », explique l’Autorité. En un coup d’œil, il est désormais possible de savoir si la couverture de son opérateur est :

  • très bonne (possibilité de téléphoner et d’échanger des SMS à l’extérieur des bâtiments, et dans la plupart des cas, à l’intérieur des bâtiments) ;
  • bonne (possibilité de téléphoner et d’échanger des SMS à l’extérieur des bâtiments dans la plupart des cas, et, dans certains cas, à l’intérieur des bâtiments) ;
  • limitée (possibilité de téléphoner et d’échanger des SMS à l’extérieur des bâtiments dans la plupart des cas, mais probablement pas à l’intérieur des bâtiments) ;
  • absente.

« Mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs »

En cliquant sur les onglets « opérateurs », on peut facilement comparer leur couverture réseau. Pour l’Arcep, cette carte permet « de mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs ». « Les Français avaient l’impression qu’on leur donnait une information théorique. Notre volonté est de coller à leur réalité et de leur permettre de faire un choix éclairé », a déclaré à l’AFP le président de l’Autorité de régulation des télécoms Sébastien Soriano. L’objectif affiché par l’Arcep : informer bien entendu les consommateurs mais aussi et surtout, inciter les opérateurs à investir afin d’améliorer la qualité du réseau mobile sur tout le territoire. « Il s’agit de provoquer un choc de transparence pour réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux », ajoute l’Arcep.

Les cartes sont issues des données communiquées par les opérateurs, après simulation des champs électro-magnétiques, sur une base commune, avec contrôle par l’Arcep. Celles-ci sont aussi disponibles en open data afin de permettre à « chacun de les utiliser, d’en évaluer la fiabilité et de créer de nouveaux outils comparateurs », précise l’Arcep. L’Autorité précise qu’elle publiera l’année prochaine les données en Outre-mer. Elle a également pour objectif d’enrichir, d’ici à 2018, les cartes de couverture des services data et notamment les cartes 4G.

Consultez la carte sur monreseaumobile.fr.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème