Terrorisme : l’humour comme arme de combat

Publié le 28 juillet 2016 à 18:05 Pop culture | 1319 vues

Ils s’appellent Sébastien Marx, Yassine Belattar, Bun Hay Mean (alias Chinois marrant), Frédéric Fromet… et ont en commun d’avoir fait le buzz sur les réseaux sociaux via des sketchs sur le sujet pourtant dramatique des attentats et du terrorisme.

Peut-on rire de tout et même du terrorisme ? La question a largement fait débat au lendemain des événements tragiques de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Puis, au gré des attentats qui ont jalonné le monde et particulièrement la France ces derniers mois, une autre urgence est venue tendre la réflexion : comment tenir face à l’horreur ? Comment résister à la peur et aux discours extrémistes ? Comment garder la tête froide et prendre du recul ?
Et si la réponse revenait justement au point de départ : l’humour !

Petit tour de quelques humoristes dont on peut voir les vidéos sur YouTube.

Sébastien Marx – Le terrorisme (vidéo en tête de cet article)

Américain (New-Yorkais) installé à Paris, Sébastien Marx est un pro du stand-up. Son spectacle est un concentré d’humour sur les clichés sur la France et les États-Unis. Les attentats de Nice lui ont inspiré une vidéo dans laquelle il nous prépare, nous Français, à ce que vont être nos prochains mois / années, car la France a dans tous les domaines « 15 ans de retard sur les États-Unis », donc il sait.

Frédéric Fromet – Coulibaly Coulibalot

Frédéric Fromet  réagit toutes les semaines à l’actualité sur France Inter en inventant les paroles d’une chanson, sur les airs généralement d’une chanson connue. Au quasi-lendemain des attentats de Charlie Hebdo en 2015, Il détourne la chanson paillarde Bali Balo, pour parler des terroristes. La chanson est rapidement reprise sur les réseaux sociaux.

Yassine Belattar – Les terroristes (spectacle Ingérable )

Yassine Belattar a débuté à la radio avant très vite d’animer des émissions et talk-show à la télévision. Également producteur, il est un des co-fondateurs de la chaîne 23 sur la TNT. Dans ce sketch, il revient avec humour sur les événements du 13 novembre, qui le touchent particulièrement en tant qu’artiste musulman.

Bun Hay Mean (alias Chinois marrant) – Mon 13 novembre

Issu du Jamel Comedy Club, Bun Hay Mean  est un pro du stand-up, un artiste qui parle sans discontinuer sur scène et arrête même son public quand il applaudit trop : pas le temps de faire des pauses ! Il y a urgence à débiter son texte.
Ici, il revient sur la façon dont lui a vécu le 13 novembre, lui Sino-cambodgien qui joue avec tous les clichés que l’on peut avoir sur les gens en fonction de leur apparence, leur religion, leur origine.

Pour finir, pas un artiste, mais des artistes anonymes, de véritables pros du détournement. Ils reprennent ici la vidéo de cette émission espagnole dans laquelle l’interviewé en lui-même est un personnage comique, et qui a déjà servi à de nombreuses vidéos (dont au départ sur Manuel Valls et son soi-disant père).
Ici, il est question du logeur des terroristes du 13 novembre à Saint-Denis, le fameux Jawad, sujet d’un nombre incalculable de vidéos de moquerie suite à son apparition au micro de BFM TV pour clamer son ignorance du profil des personnes qu’il hébergeait.

 

Hélène DESMAZURES

Surprise

Dites stop au harcèlement par SMS

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème