Textile : l’éco-entretien plébiscité par les Français

Publié le 16 janvier 2017 à 14:40 Aujourd'hui | 995 vues

Selon une étude Ipsos pour le Comité français de l’étiquetage pour l’entretien des textiles (COFREET), 94% des Français prennent des précautions particulières pour entretenir leurs vêtements de manière éco-responsable.

Dans les magasins, nombreux sont les consommateurs à regarder les étiquettes des vêtements qu’ils s’apprêtent à acheter. Celles-ci indiquent en effet de précieuses indications : méthode de lavage et de séchage, repassage autorisé, etc. Autant d’informations qui permettent d’éviter certains désagréments comme les rétrécissements et les décolorations, et qui permettent de préserver la qualité des habits. Trois quarts des Français n’achètent d’ailleurs jamais ou rarement des vêtements sans étiquette, selon une étude Ipsos réalisée pour le Comité français de l’étiquetage pour l’entretien des textiles (COFREET), publiée le 10 janvier dernier. Ils sont aussi nombreux à suivre les consignes d’entretien. 59 % des personnes interrogées* admettent même le faire « souvent » et 14% « toujours ».

Si les Français sont désireux de prendre soin de leurs vêtements, ils sont aussi attachés à ce que leur entretien soit respectueux de l’environnement, nous apprend le deuxième baromètre du COFREET, intitulé « L’étiquette et les Français ». En effet, « 94% des Français prennent des précautions particulières pour un entretien textile respectueux de l’environnement ». Ils sont 87% à se sentir préoccupés par les questions d’économie d’eau et d’énergie et sont 64% « à connaître l’existence des pratiques possibles pour ces économies lors de l’entretien de leurs produits textiles ».

Pour prendre soin de leurs vêtements de manière écologique, 69% des Français pratiquent le « séchage naturel dès que possible », 68% font des « lavages à basse température principalement » et 58% utilisent « le programme – Eco » de leur lave-linge.

Pour François-Marie Grau, président du COFREET, ces résultats « sont positifs et encourageants. Ils illustrent bien l’intérêt grandissant des consommateurs en faveur de l’adoption d’un entretien écologique », souligne-t-il dans un communiqué.

Lavage et repassage : les symboles les plus reconnus

Si les étiquettes sont précieuses pour les Français, elles sont aussi perçues comme encombrantes, révèle également l’étude. 73 % avouent les couper. Leurs symboles ne sont aussi pas tous compris, ce qui est le cas pour celui du nettoyage professionnel, du blanchiment et du séchage. Le lavage et le repassage sont les mieux associés par les consommateurs. L’interprétation des points dans les symboles et des barres de soulignement reste aussi assez floue.

« Notre mission est de continuer à renforcer notre action auprès du grand public pour que tous nos symboles soient compréhensibles par tous. Nous développons notre site internet et notre application mobile (« Mon étiquette », ndlr) pouvant les aider à comprendre l’importance de ne pas couper les étiquettes ainsi qu’un site spécialement consacré à l’éco-entretien clevercare.info », ajoute François-Marie Grau.

Prendre soin de ses textiles préférés tout en prenant soin de la planète, ce n’est pas bien compliqué. Voici une vidéo sur les bons gestes à adopter :

*Dans le cadre de cette étude, un échantillon renouvelé de 1 000 personnes âgées de 18 à 65 ans issu de l’Access Panel Online France d’Ipsos et représentatif de la population française a été interrogé.

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème