Tromperie sur les prix : Vente-privée dans le collimateur de la DGCCRF

Publié le 11 janvier 2019 à 12:09 Aujourd'hui | 699 vues

La Répression des fraudes accuse le site Vente-privée.com « d’avoir cherché à donner à ses clients l’illusion de faire une bonne affaire en mettant en place différentes stratégies frauduleuses visant à construire un « prix de référence » fictif ».

Voilà une affaire qui tombe mal et qui risque de faire grincer des dents les fidèles de Vente-privée.com. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a annoncé jeudi 10 janvier 2019 avoir transmis à la Procureure de la République près le tribunal de grande instance de Bobigny les conclusions d’une enquête concernant les pratiques de la plateforme. Cette dernière s’est appuyée sur des « constatations sur le site internet de l’entreprise et sur l’analyse de documents saisis au cours de perquisitions menées en juin 2016 dans ses locaux après autorisation du juge des libertés et de la détention », explique la Répression des fraudes dans un communiqué. Elle accuse le groupe français de tromperies sur les prix.

Concrètement, la DGCCRF reproche au célèbre site de commerce électronique, spécialisé dans la vente événementielle, « d’avoir cherché à donner à ses clients l’illusion de faire une bonne affaire en mettant en place différentes stratégies frauduleuses visant à construire un « prix de référence » fictif ». Ce « prix de référence », précise la Répression des fraudes, est le prix à partir duquel est calculé le taux de réduction pratiqué. « Les annonces de réduction de prix le présentent souvent sous une forme barrée. En l’occurrence, des « prix de référence » qui ne correspondaient dans les faits à aucune réalité économique étaient utilisés pour afficher des taux de promotion particulièrement attractifs ».

Contacté par Le Monde, Vente-privée.com a indiqué contester « fermement toute mise en place de « stratégies frauduleuses » visant à construire un prix de référence fictif. La société a, à l’inverse, déployé ces dernières années d’importants moyens humains et financiers pour vérifier les prix conseillés de ses très nombreuses marques partenaires. »

Plusieurs sites d’e-commerce épinglés

La vente à distance sur Internet, tout particulièrement sous forme de vente « évènementielle », est très surveillée par la DGCCRF qui mène des contrôles sur la loyauté des prix affichés et des pratiques promotionnelles. Des enquêtes régulières menées pour lutter contre ce type de pratiques commerciales trompeuses ont d’ailleurs conduit l’organisme à engager des procédures à l’encontre de 19 enseignes du e-commerce. Elles ont donné lieu au paiement de plusieurs millions d’euros d’amendes dans le cadre de transactions pénales.

En cette période de soldes, la vigilance est de mise sur Internet. Retrouvez nos conseils pour éviter les arnaques ici.

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire son démêlant maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème