Un vaste potager sous le métro parisien

Publié le 27 mars 2019 à 17:57 Jardin et potager | 307 vues

On connaît enfin le gagnant de l’appel à projet pour l’aménagement de la zone sous le métro aérien de Paris entre Barbès et Stalingrad. L’installation prévue semble prometteuse. 

Les habitants de la zone Barbès-Stalingrad auront attendu longtemps pour voir le projet se réaliser. La portion de terrain se situant sous la partie aérienne de la ligne 2 du métro parisien entre les stations Barbès et Stalingrad doit faire l’objet d’un réaménagement depuis 2014. Il aura donc fallu attendre novembre 2018 pour que l’appel à projet « Cultivons la promenade Barbès-Chapelle-Stalingrad » soit lancé et c’est hier que l’on a appris le gagnant du concours. Le lauréat est le projet « Les fermiers généreux » issu de l’association les Vergers Urbains en collaboration avec Pépins productions, Boco Loco et Urbanescence. Le nom du projet fait référence à l’histoire du mur des Fermiers généraux qui fut construit avant la révolution de 1784 à 1789 pour permettre de prélever un impôt sur les marchandises entrant dans la ville.

Une ferme urbaine prendra donc ses quartiers sur les 700 m2 d’espace alloué à partir de la fin du mois de juin. La parcelle comprendra des surfaces cultivables emplis de légumes, d’une pépinière sous serre, d’un jardin aromatique et enfin d’un espace pédagogique qui permettra de renforcer la vie de quartier. Il sera dédié à des fêtes, des repas associatifs, des lectures et offrira la possibilité de sensibiliser le public aux enjeux climatiques et à la biodiversité. Des outils ainsi que des graines seront par ailleurs mis à disposition des habitants dans des containers. 

Plan du projet Barbès Stalingrad des fermiers généreux © DR

Un projet participatif

Alors que le lieu est soumis à des contraintes variées, les plantes retenues demanderont peu d’ensoleillement et d’eau de pluie. L’installation de certaines parcelles fera l’objet d’un chantier participatif ouvert aux habitants et donnera lieu à des ateliers et des formations de jardinage. Dernier volet de ce vaste projet, Boco Loco animera une cuisine partagée où des conseils pourront être prodigués dans un des containers. Celui-ci rassemblera les modules d’une cuisine classique. Elle servira à sensibiliser les participants à une cuisine locale à base de produits frais. 

Les travaux sont désormais en cours et débutent par un élargissement du terrain d’aménagement et une surélévation des passages piétons de la zone. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la signature de la charte « objectif 100 hectares » qui ambitionne de végétaliser 100 hectares de la ville de Paris d’ici 2020. 

Martin Dawance

Surprise

Notre-Dame de Paris : histoire de sa construction

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème