Vendre du muguet le 1er mai : quelles sont les règles à respecter ?

Publié le 26 avril 2018 à 16:06 Aujourd'hui | 1103 vues

Tradition oblige, le 1er mai on s’offre du muguet. Pour mettre du beurre dans les épinards, certains particuliers décident de vendre du muguet dans la rue. Une pratique autorisée mais soumise à quelques règles.

Le 1er mai, c’est la Fête du travail. Mais c’est aussi le jour où l’on offre du muguet. Originaire du Japon, le muguet serait arrivé en France au Moyen-Âge. Cette plante aux clochettes blanches, aussi appelée « lys des vallées » symbolise le printemps. Les Celtes lui accordaient un statut de porte-bonheur. C’est le 1er mai 1561 que la tradition qui consiste à offrir du muguet s’est officialisée en France. Ayant reçu un brin en guise de porte-bonheur, Charles IX décida alors d’en offrir aux dames de la cour chaque année. La tradition est ainsi restée. Le muguet s’est associé à la Fête du travail sous le gouvernement de Vichy. Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain instaure officiellement le 1er mai comme la « fête du travail et de la concorde sociétale ». L’églantine rouge, symbole de la journée internationale des travailleurs après 1891 et associée à la gauche, s’est vue remplacée par le muguet.

Chaque année, on voit fleurir sur les trottoirs et bords de routes des points de vente de muguet, tenus par des particuliers. L’occasion de se faire un peu d’argent. Mais ces derniers ont-ils le droit d’en vendre ? Oui. La vente de muguet par les particuliers, le 1er mai, est autorisée sur la voie publique. «Alors que toute vente de rue est en principe soumise à autorisation, la vente de muguet le 1er mai fait office d’exception. Il est néanmoins fréquent que la commune encadre cette pratique », précise le ministère de l’Intérieur.

Vente de muguet : se tenir à l’écart des fleuristes professionnels

Si vous souhaitez vous lancer, sachez qu’il y a des règles à respecter. Les arrêtés municipaux prévoient généralement « une distance minimum à respecter avec le fleuriste le plus proche ». Le muguet vendu sur la voie publique doit l’être uniquement en brin, doit être cueilli en forêt et vendu sans emballage et en petite quantité. Vous ne pouvez pas ajouter d’autres fleurs à votre bouquet, « la vente de compositions florales étant la prérogative des professionnels ». Il est aussi interdit « d’installer sur le domaine public des tables, chaises et tréteaux ou autres accessoires pour matérialiser votre point de vente, seuls les fleuristes ont la possibilité de le faire devant leur boutique », ajoute le ministère de l’Intérieur. Vous n’avez le droit de vous installer à proximité d’un fleuriste. Enfin, il faut veiller à ce qu’elle ne constitue pas un danger pour les piétons ou les automobilistes.

Pour connaître les modalités de vente, n’hésitez pas à contacter votre mairie.

À noter que si la vente de muguet est généralement autorisée le 1er mai, elle reste interdite tous les autres jours de l’année.

Marine VAUTRIN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème