Les ventes de produits bio explosent

Publié le 18 septembre 2017 à 12:19 Aujourd'hui | 1535 vues

Bonne nouvelle, les ventes du bio ont encore progressé de 14% au premier semestre 2017. Le secteur enregistre une hausse de son chiffre d’affaires de 500 millions d’euros, selon les chiffres publiés vendredi 15 septembre par l’Agence bio. 

Le bio séduit de plus en plus de Français. Un demi-milliard d’euros, c’est ce qu’ils ont dépensé les six premiers mois de cette année 2017 pour voir de bons produits atterrir dans leurs assiettes. Selon l’Agence Bio, les ventes des produits frais et transformés issus de l’agriculture biologique ont progressé de 14% en valeur. Une croissance qui pour la première fois est due aux grandes surfaces. Celles-ci ont vu leur chiffre d’affaires sur les rayons bio augmenter de 18%. Et les produits qui enregistrent la plus forte hausse se trouvent être les produits pour le petit déjeuner (+25%) ou encore les boissons bio en hausse de 32%.

Le bio séduit tous les secteurs

7 Français sur 10 affirment aujourd’hui consommer du bio au moins une fois par mois. Une aubaine pour les industriels et les distributeurs qui surfent plus que jamais sur cette vague estampillée AB. Depuis le début de l’année, ce sont 441 nouveaux magasins et 934 nouveaux industriels bio qui ont été créés, indique l’Agence Bio. Côté production, 19 producteurs par jour ont entamé leur conversion à l’agriculture biologique au cours du semestre, soit environ 3000 agriculteurs.

« On note un ralentissement des conversions chez les éleveurs bovins laitiers et d’ovins allaitants, qui sont deux fois moins que l’année dernière à entamer une conversion. Après une hausse de 35% des volumes de lait bio en 2016, il y a une forme d’attentisme chez les producteurs, qui veulent être sûrs que la demande soit bien au rendez-vous, avant de se lancer dans le bio », indique Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio, dans un communiqué.

Un succès qui risque d’entraîner des pénuries

Malheureusement, ce succès a des points négatifs. Celui-ci entraîne des pénuries et par conséquent des hausses des prix de certains produits. Ce qui est d’ailleurs le cas pour la viande, les oeufs, le vin et le lait qui se retrouvent très souvent en rupture de stock dans les rayons des grandes enseignes. Surtout que cette année, les conditions météorologiques défavorables n’ont pas aidé à remplir les stocks de produits laitiers et de légumes. Afin de remédier à ce déséquilibre, l’Agence Bio proposera des solutions lors des États Généraux de l’alimentation. Celle-ci compte notamment pérenniser les aides financières à la conversion, doubler les dotations du Fonds Avenir Bio et favoriser les outils de financement privé vers le soutien à l’agriculture biologique.

Alice Glaz

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème