Un vernis à ongles anti-viol bientôt en vente

Publié le 21 novembre 2016 à 12:31 Demain | 1263 vues

Une start-up américaine va bientôt commercialiser un vernis à ongles capable de détecter la présence de drogues du viol. Celui-ci change de couleur quand il entre en contact avec ces substances.

C’est un produit qui ne devrait pas exister mais qui, malheureusement, s’avèrera très utile. Quatre étudiants ingénieurs de l’université de Caroline du Nord (États-Unis) ont mis au point un vernis anti-viol. L’Undercover Colors (couleurs cachées en français) permet en effet de détecter la présence de GHB ou de Xanax, des drogues utilisées pour endormir les victimes, dans une boisson.

Comment ça marche ? Rien de plus simple. Il suffit de tremper son doigt dans son verre. Si le vernis devient noir, c’est que la boisson contient l’une de ces substances.

Le vernis anti-viol commercialisé en 2017

Le projet, initié en 2014, a pu voir le jour grâce à une bourse de 11 000 dollars. Deux ans plus tard, les quatre étudiants ont réussi à lever plus de 5,5 millions de dollars. Leur innovation devrait être commercialisée en 2017. Toutefois on ne sait pas encore son prix et quand il débarquera chez nous.

En France, d’après le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, 16% des femmes déclarent avoir subi des viols ou des tentatives de viols au cours de leur vie, et 1 jeune femme sur 10 de moins de 20 ans déclare avoir été agressée sexuellement au cours de sa vie.

undercover-colors

Capture d’écran YouTube

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème