Vers des pilules contraceptives sans hormone

Publié le 29 mai 2017 à 15:34 Demain | 1343 vues

La pilule a changé la vie de millions de femmes dans le monde. Pourtant, ces petits cachets bourrés d’hormones ont une multitude d’effets secondaires plus que gênants et parfois très dangereux pour la santé. Mais le temps de la pilule contraceptive à base d’hormone est sûrement révolu. Des chercheurs américains travaillent sur une pilule à base de plantes. Et celle-ci semble être très efficace pour éviter toute grossesse.  

Toutes les femmes connaissent la pilule contraceptive, ses avantages comme ses inconvénients. Certaines peuvent être réticentes aux hormones que contient la contraception. Mais depuis peu, des chercheurs américains de l’université de Berkley en Californie planchent sur une pilule sans hormone ! Après avoir testé plus d’une centaine de plantes, ils auraient trouvé une combinaison qui fonctionne. C’est ce qu’indique leur étude parue le 20 avril dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Eviter les hormones grâce aux plantes

Selon les résultats de l’étude, le principe actif de l’aloe vera (le lupéol) pourrait être utilisé comme contraceptif. Les chercheurs ont travaillé sur des échantillons de spermatozoïdes de quatre hommes afin de tester l’efficacité des deux composés végétaux. On retrouve donc la pristimerine présente dans certaines plantes comme le célastrus et la vigne de dieu ainsi que le lupéol. Ces deux plantes bloqueraient l’activation du sperme dans les trompes de la femme. Les chercheurs ont aussi analysé leurs effets sur leur mobilité ainsi que sur le canal de calcium « Catsper » qui dynamise le spermatozoïde et qui augmente la fertilité.

Les scientifiques ont par la suite exposé les échantillons de sperme aux hormones comme la testostérone, l’œstrogène, la progestérone et l’hydrocortisone. Ces tests ont révélé que seule la progestérone stimule le sperme pour la fertilisation en se liant au récepteur ABHD2. Quant aux deux composés naturels, leur efficacité a été prouvée. En effet, ils bloquent l’action de la progestérone et du sulfate de prégnénolone sur le sperme.

Une contraception encore sous phase d’observation

Bien que les conclusions de cette étude soient plus qu’encourageantes, les scientifiques doivent valider leur produit via une série de tests avant de pouvoir mettre en place quoi que ce soit. Ils aimeraient à l’avenir proposer cette contraception sous forme de patch ou d’anneau. À savoir que celle-ci serait dix fois plus efficace qu’une pilule standard. Mais la véritable surprise, c’est que cette contraception pourrait même convenir aux hommes !

Une bonne nouvelle pour toutes les femmes qui rêvent d’une contraception quotidienne et efficace sans hormone.

Alice Glaz

Surprise

Zéro déchet : comment faire son démêlant maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème