Victoire pour les confiseurs aixois : le calisson ne sera pas chinois

Publié le 13 décembre 2017 à 16:43 Aujourd'hui | 639 vues

L’administration chinoise a décidé de rejeter le dépôt de la marque « calisson d’Aix » par un entrepreneur chinois.

Les calissons d’Aix, Ye Chunlin, un homme d’affaires chinois, les aime. À tel point qu’il avait demandé en 2015 à faire enregistrer la marque « Calisson d’Aix » dans son pays, ainsi que l’appellation « Kalisong » une transposition phonétique en mandarin de la friandise en forme de losange. Publiée en 2016, la marque chinoise avait suscité l’émoi des confiseurs aixois, d’autant que l’Union des Fabricants de Calissons d’Aix (UFCA) était (encore) en pleine démarche pour l’obtention d’une Indication Géographique Protégée (IGP). Rapidement, les calissonniers d’Aix-en-Provence avaient déposé un dossier d’opposition auprès de l’Office chinois des marques. Et ces derniers ont bien fait, malgré le peu d’espoir qu’ils avaient.

Induire le consommateur en erreur

Après plus d’un an de procédure, les autorités chinoises ont en effet décidé de rejeter le dépôt de marque de Monsieur Chunlin. L’Office chinois des marques a reconnu l’antériorité de l’appellation patrimoniale française « Calisson d’Aix » et a estimé que la demande de l’entrepreneur amoureux de ces confiseries aixoises « ne présentait pas de caractère distinctif et pourrait facilement induire les consommateurs en erreur sur l’origine des produits », rapporte l’AFP qui a consulté la décision.

« C’est un vraie victoire », s’est félicitée Laure Pierrisnard, à la tête de l’Union des Fabricants de Calissons d’Aix. Reste maintenant à obtenir l’IGP. Après des années, les calissonniers se sont enfin mis d’accord sur une recette, et espèrent déposer un dossier d’IGP début 2018. Il était temps ! Avec cette protection européenne, les fabricants de la friandise à base d’amandes, de melon confit (ou autres fruits confits), sur un couche de pain azyme, n’auraient pas eu des sueurs froides. Pékin a déjà reconnu dix indications géographiques européennes, dont le compté, le roquefort, le pruneau d’Agen ou encore 45 appellations de vins de Bordeaux. Reconnu au patrimoine de la ville d’Aix-en-Provence, le calisson est aujourd’hui protégé en France depuis 1991 par une marque collective au nom de l’Union des Fabricants de Calissons d’Aix.

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème